Monastère invisible

INVITATION AU MONASTÈRE INVISIBLE

TÉLÉCHARGER LE FEUILLET N°76 - JANVIER 2017

affiche monastere invisiblesAvant que se mette en place le monastère Invisible, existait une heure de prière pour les vocations à la cathédrale à l‘initiative du responsable du S.D.V. de l’époque.

Monseigneur Michel Santier, à son arrivée dans le diocèse, a souhaité l’élargir à tous les chrétiens, toutes les paroisses, tous les mouvements et les communautés religieuses afin que le plus grand nombre porte le souci d’appeler aux vocations de prêtres, de diacres, de consacré(e)s, de missionnaires et de les porter dans la prière. Ce qui fut fait en 2010.

Monseigneur a pensé sous-tendre cette initiative par un feuillet mensuel pris en charge, à chaque parution, par un mouvement, une communauté religieuse, le diaconat, les séminaristes... Pour l’édition de ce feuillet, il a fait appel au Monastère de l’Annonciade pour la mise en œuvre (maquette, impression, expédition). Nous en sommes au n° 76.

Une équipe a été constituée pour l’animation de ce projet, composée de trois membres du Service Diocésain des Vocations (S.D.V.) et de trois moniales. Elle est présidée par Monseigneur Santier. Elle travaille, en symbiose, par messagerie interposée pour l’édition du feuillet, et se réunit deux fois par an pour faire le bilan. En cas de nécessité, elle peut se réunir en cas de nécessité.

Ce fut le cas pour la préparation de la première rencontre avec tous les membres du Monastère Invisible qui prient chaque mois, personnellement, en groupe, en communauté, à l’heure de prière à la cathédrale, pour les vocations. Nous avons l’avons élargie aux formateurs, au conseil pastoral des jeunes, au conseil pastoral de la famille et des malades, aux prêtres en lien avec les jeunes, les malades, les personnes isolées, aux communautés de religieux et religieuses qui ne sont pas abonnés au feuillet. Une intuition : la vocation, c’est important pour un diocèse ; elle s’enracine dans l’Écriture et la vie de prière : « Le monastère Invisible, une expérience biblique, un temps pour en parler ! »

Venez donc, nombreux, nous rejoindre.

Soeur Marie Pascale
annonciade