Pour que jamais nos valeurs ne s'éteignent

frise illustrations legs

 

Toute notre démarche consiste à vous offrir les informations et conseils qui vous sont nécessaires pour poser des choix libres et éclairés, y compris au tournant de votre vie.

 

Témoignages des paroles et des actes...

colette la belle leg diocese creteil

guillemetsVoilà dix ans que je suis
veuve. Mon mari et moi
n’avons manqué de rien. Pour
mes vieux jours, je possède une
maison, de jolis meubles et un
peu d’argent placé. N’ayant pas
d’héritier, que va devenir mon
bien ? En léguant au diocèse, je
souhaite attacher mon nom à
cette Église que j’aime. »

Colette, 79 ans

pierre leg diocese creteil

guillemetsParler de testament ne
fait pas mourir ! Léguer
à l’Église est une manière de lui
manifester ma reconnaissance.
C’est un remerciement pour le don
reçu, mais aussi un acte spirituel.
Je sais que l’Église de Créteil utilisera
mes biens pour évangéliser. Ainsi,
j’ai l’impression de participer à la
mission pastorale. »

Pierre, 67 ans

pere jacques leg diocese creteil

guillemetsL’Église m’a accueilli lors
de mon baptême, puis
guidé dans mes jeunes années.
En la servant, j’ai mis mes pas dans
ceux du Christ. Elle a été le lieu
du déploiement de mon appel à la
prêtrise. Je lui dois toute ma vie,
toutes les personnes qu’elle m’a
données de rencontrer. Ce que j’ai
reçu de l’Église, je le lui rends. »

Père Jacques, 83 ans

Pourquoi, nous chrétiens, faire un legs à l’Église ?

illustrations legs 01

Léguer à l’Église, c’est lui témoigner notre attachement

Donner à l’Église lui permet d’annoncer la Bonne Nouvelle, tout simplement. Contribuer au Denier au fil des années, c’est lui témoigner notre attachement. Faire un legs au soir de notre vie, c’est ce même témoignage, ressenti de manière particulièrement forte.

Léguer à l’Église, c’est lui donner les moyens de remplir sa mission

Les legs, donations et assurances-vie sont l’une des grandes ressources de l’Église. Ils lui permettent notamment de :

  • Financer la vie des paroisses et des prêtres
  • Réaliser les investissements nécessaires pour la pastorale des jeunes
  • Former les séminaristes, les prêtres de demain
  • Assurer l’entretien, la réparation et la construction des lieux de rassemblement

Questions clés

illustrations legs 03

Comment calculer la part des biens que je peux transmettre à l’Église sans léser mes héritiers ?

Si vous avez des héritiers « réservataires » (enfants, petitsenfants, conjoint), ils bénéficient d’une part de vos biens déterminée par la loi. Mais vous pouvez transmettre librement le restant, appelé «quotité disponible». Si vous n’avez pas d’héritiers réservataires, et compte tenu des règles fiscales, tout en faisant un legs à l’Église, vos neveux peuvent percevoir le même montant qu’ils auraient reçu sans ce legs, comme le montre l’exemple ci-dessous :

testament legs diocese creteil

Différentes formes de soutien

illustrations legs 02 bis

Le legs

Un legs est un don par testament. C’est une disposition écrite par laquelle vous choisissez de donner tout ou partie de vos biens à une oeuvre qui vous est chère, comme votre paroisse (via l’Association Diocésaine de Créteil), tout en en disposant pleinement jusqu’à la fin de votre vie. 

Le testament ne prend effet qu’à votre décès et vous pouvez à tout moment le modifier ou l’annuler. Tout bien peut faire l’objet d’un legs (argent, bien immobilier, bijou...), sans aucun montant minimum.

L’assurance-vie

L’assurance-vie est un contrat d’épargne qui permet de constituer et valoriser un capital à votre rythme, dans un cadre juridique et fiscal avantageux. En échange, vous-même ou les bénéficiaires désignés, percevez soit une rente, soit les sommes capitalisées. 

Selon la législation, elle peut vous permettre de transmettre un capital exonéré d’impôts et de droits de succession. Il est ainsi possible de désigner l’Association Diocésaine de Créteil comme bénéficiaire de votre contrat, pour partie ou en totalité.

5 bonnes raisons de léguer à « mon » Église

  • Donner un sens à ma vie en continuant à faire du bien, même lorsque je ne serai plus là
  • Donner à l’Église les moyens d’accomplir sa mission d’évangélisation, de prière et de charité
  • Offrir aux générations suivantes une Église vivante
  • Témoigner de mon appartenance à l’Église et lui manifester de la reconnaissance
  • Exercer ma liberté en toute confiance