SEDIRE : une pastorale ancrée dans les réalités humaines

equipe-sedire-diocese-creteil

Les statistiques sont éloquentes : le nombre de divorces ne cesse de croître depuis les années 1970, en particulier dans les six premières années de mariage. En région parisienne, un couple sur deux est divorcé.

Le divorce est une épreuve personnelle, familiale, relationnelle, voire pour les chrétiens une épreuve ecclésiale et spirituelle dont on ne ressort pas indemne.
Comment l'Église pourrait-elle rester indifférente à ces réalités humaines qui touchent de plus en plus de familles?

Depuis plusieurs années déjà, une réflexion sur la pastorale des personnes divorcées et divorcées remariées s'est engagée en France et dans notre diocèse. En octobre 2000, la pastorale familiale du diocèse de Créteil a publié un dossier intitulé « Séparés, divorcés, divorcés remariés : que la paix soit avec vous ! ». Car c'était bien de cela qu'il s'agissait : pacifier un sujet douloureux, apaiser ceux qui souffraient, susciter des lieux de réflexion et de partages. Notre Évêque d'alors, le Père Daniel Labille, avait ajouté à ce dossier une note pastorale donnant des orientations pour une pastorale des personnes divorcées et divorcées remariées, note qui a aidé à poursuivre la réflexion et suscité la fondation de plusieurs groupes de partage.

Et aujourd'hui ?

Où en est-on aujourd'hui dans notre diocèse ? Des groupes continuent à se réunir dans différents secteurs. Mais cela reste insuffisant au regard des besoins qui ne cessent de grandir. Aussi, le 12 Décembre 2010, notre Evêque Michel Santier a appelé et envoyé une nouvelle équipe chargée, au sein de la pastorale des familles, de la pastorale des personnes séparées, divorcées et divorcées remariées.
Cette nomination est un signe fort pour notre diocèse et marque une nouvelle étape dans la prise en charge d'une véritable pastorale en direction des personnes divorcées
La lettre de mission que les sept membres de l'équipe ont reçue trace clairement les perspectives de la mission : il s'agit non seulement d'impulser et d'animer un véritable projet pastoral en direction des personnes touchées par le divorce, mais aussi de faire en sorte que les communautés chrétiennes soient accueillantes et permettent aux fidèles divorcés ou divorcés remariés de prendre leur place, toute leur place.

L'équipe « SEDIRE » nouvellement constituée s'est mise rapidement au travail. Les personnes doivent pouvoir trouver des espaces de parole et des lieux d'Eglise où elles peuvent se reconstruire après une séparation. L'équipe propose chaque année une journée de partage et de prière et elle a participé au « rendez-vous des familles 2011 à Lourdes », et sur un plus long terme elle veut favoriser la création de petits groupes de partage en proximité. Ceux-ci, limités dans le temps, veulent permettre aux personnes de prendre la parole sur ce quelles vivent, de se reconstruire à la lumière de la parole de Dieu et de prendre toute leur place dans les communautés chrétiennes.
Faire route avec les personnes divorcées pour les accompagner sur ce chemin de reconstruction constitue une urgence pour notre Eglise diocésaine. L'Eglise possède un véritable trésor : la Parole de Dieu. Nous avons la conviction que les personnes qui ont connu l'échec ont soif de la Parole de Dieu qui peut remettre debout. Afin d'aider les secteurs pastoraux et les mouvements à mettre en place de tels groupes, la pastorale des familles organise des formations pour les accompagnateurs, car on ne peut pas improviser dans ce domaine.

SEDIRE : SEparés, Divorcés, divorcés-REmariés