Bel été

Lorsque vous lirez cet éditorial beaucoup d’entre vous seront sur le point de prendre des vacances.
Que vous puissiez partir ou dussiez rester en Val-de-Marne, surtout profitez-en bien.
Prenez-soin de vous, de ceux qui vous entourent, de vos familles et de vos proches.
L’année fut difficile, c’est un fait, marquée par de terribles événements, sur notre pays mais aussi à l’échelle du monde.
Le climat politique et social est tendu et on ne voit pas bien où tout cela conduira.
La météo et les inoncations de ces dernières semaines ont occasionné des dégats terribles dans certains coins du diocèse.
Des familles souffrent. Je vous sais pour la plupart fatigués, anxieux, moroses.
Donc je le redis, prenez soin de vous, prenez du temps pour faire halte et vous reposer cet été.

Notre année en diocèse a été riche en événements qui ont tous demandé la mobilisation du plus grand nombre.
L’inauguration de la cathédrale, les assemblées synodales, l’organisation des forums pour enrichir ces assemblées, les multiples manifestations et les belles cérémonies dans les paroisses et avec les mouvements, la préparation du Frat et des JMJ, les nombreux pèlerinages, la mise en place en deux lieux, du dispositif Août Secours Alimentaire et la lourde logistique de la fête des 50 ans du 16 octobre à laquelle il faut déjà songer.
Toutes ces actions ont mobilisé, mobilisent beaucoup d’énergie, mais toutes sont source de joie et de lisibilité pour notre diocèse, pour notre Eglise. Alors je tiens à vous remercier pour votre enthousiasme à travailler ensemble, chacun dans un domaine particulier, à conjuguer tous vos talents pour permettre la communion et la joie du Peuple de Dieu.
Comment ne pas être heureux après des moments comme la messe chrismale, les assemblées synodales (même si j’ai été obligé de ne participer que partiellement à la dernière), les confirmations de jeunes dans les secteurs, et les 320 confirmations d’adultes à la cathédrale.
Oui de beaux moments qui disent combien l’Esprit saint est à l’œuvre dans notre Eglise diocésaine.
C’est lui qui guide et conduit.
C’est pourquoi je vous demande encore et encore de le prier, de le supplier pour qu’il souffle sur les travaux qu’il nous reste à faire pour parachever la dynamique du Synode diocésain.
Vous trouverez dans les pages du C@P du mois de juin, plus nombreuses qu’à l’accoutumée, les orientations et les actions proposées par la dernière Assemblée synodale.
Il nous a paru important que vous en preniez connaissance avant l’été.
Désormais, il me reste à rédiger avec le secrétariat général du synode les décrets qui seront promulgués le 16 octobre et qui guideront notre pastorale pour les dix prochaines années. J’ai besoin de vos prières.
Soyez assurés des miennes pour chacun de vous.
Je vous souhaite un bel été

+ Michel Santier
Votre évêque