Paroles d’évêque

En avant pour un synode diocésain !


Avec LUI, prenons soin les uns des autres, pour porter à tous la joie de l'Evangile

Lors de la messe chrismale, Mgr Santier a annoncé officiellement la tenue d'un synode diocésain. Nous reproduisons ici de larges extraits de son intervention, à la fin de la cérémonie. Revivez cet événement sur le site du diocèse.

J'ai une annonce importante à faire. Ce soir, je décide l'ouverture d'un synode pour le diocèse de Créteil !
L'ouverture aura lieu le 12 octobre et coïncidera avec le 50ème anniversaire de la mort de Madeleine Delbrel.
La célébration d'envoi se tiendra quant à elle, en octobre 2016 avec la fête d'action de grâces pour les 50 ans du diocèse de Créteil.
Nous aurons donc deux années de travail.

Qu'est-ce qu'un synode ? 

Odos en grec, signifie le chemin. Avec un synode, nous sommes tous invités à faire route ensemble vers le Christ !
Il existe des « synodes des évêques » que convoque le pape, pour l'Eglise universelle, comme le synode extraordinaire sur la famille, par exemple. Mais il existe aussi des synodes diocésains durant lesquels l'évêque se met à l'écoute de l'Esprit-Saint, à l'œuvre dans le cœur des fidèles. Avec eux, il essaie de discerner comment l'Esprit parle à son Eglise, aujourd'hui.

Je n'ai pas décidé tout seul, la tenue du synode. J'ai consulté les différentes instances du diocèse, qui ont donné leur accord : le Conseil épiscopal, le Conseil presbytéral, l'ensemble des responsables de secteurs, le Conseil pastoral diocésain, le Conseil de l'apostolat des laïcs, le Conseil des diacres permanents, le Conseil des laïcs en charge de misison ecclésiale...
J'ai demandé à une « équipe de préparation » de réfléchir sur un thème que je suis heureux d'annoncer ce soir : « Avec LUI (le Christ !), prenons soin les uns des autres, pour porter à tous la joie de l'Evangile ».

Prendre soin, cela renvoie bien sûr à la très belle expérience vécue l'an dernier : « Diaconia – Servons la Fraternité ».
Mais prendre soin, c'est aussi la constante invitation du Pape François dans sa lettre « La Joie de l'Evangile ».
Prenons soin de tous les acteurs pastoraux (n'oubliez pas, je vous ai invités ce soir, à prendre soin de vos prêtres !), des familles, des chrétiens qui s'engagent dans la société au service du bien commun, des personnes les plus fragiles... A la suite du Christ, nous avons à leur annoncer la joie de la Bonne Nouvelle !

Nous prendrons TOUS le temps de la réflexion. Car vous serez TOUS invités à participer à travers des équipes synodales qui se créeront dans le diocèse. De ces équipes seront élus des membres (250 à 300) qui, avec les membres nommés, formeront les assemblées synodales. Ce sont ces membres qui donneront à l'évêque - qui décidera - les orientations pour partager à tous la joie de l'Evangile, (le second volet du thème du synode).

Ce qui nous attend est une tâche immense.
Mais l'Esprit ne fait jamais défaut à son Eglise qui l'implore.
Rendons grâce à Dieu !

+ Michel Santier
Votre évêque

Mgr Santier écrit à la communauté juive de Créteil après l'agression de deux jeunes

Après l'agression dont ont été victime deux jeunes « de confession israélite » samedi 24 mai au soir près la synagogue de Créteil (Val-de-Marne).
Ces frères, âgés de 18 et 23 ans, se rendaient à l'office du soir, quand ils ont été roués de coups par deux hommes.


Monsieur le Président du Consistoire de Créteil, Albert Elharrar

Monsieur le Grand Rabbin de Créteil, Alain Salomon Senior,

Je partage l'émotion et la peine de votre communauté de Créteil et de toute la communauté juive, après l'agression des deux jeunes en plein coeur de Créteil hier. Cette agression ajoute à l'horreur de ce qui s'est passé à Bruxelles. Ce sont des actes absolument inacceptables et révoltants.

Soyez assurés que je m'emploie, au sein de la communauté catholique, ainsi que dans la société, à lutter contre l'antisémitisme, à soutenir le respect de nos frères aînés dans la foi et la compréhension de leurs traditions, et à présenter leur désir de s'engager dans la société française comme citoyen à part entière.

Veuillez transmettre toute ma sympathie aux familles éprouvées et à toute votre communauté.

Au nom des catholiques de Créteil, j'exprime nos sentiments de compassion, notre prière, et le souhait que votre communauté puisse vivre dans la paix et non dans l'effroi.

Fraternellement,
+ Michel Santier


Le Père Benoit Hagenimana, vicaire épiscopal et curé de la Paroisse St Michel du Mont Mesly représentera Mgr Santier au rassemblement du lundi 26 mai à 20h30 dans l'enceinte de la synagogue de Créteil au 8 rue du 8 Mai 1945