Paroles d’évêque

Mgr Santier écrit à la communauté juive de Créteil après l'agression de deux jeunes

Après l'agression dont ont été victime deux jeunes « de confession israélite » samedi 24 mai au soir près la synagogue de Créteil (Val-de-Marne).
Ces frères, âgés de 18 et 23 ans, se rendaient à l'office du soir, quand ils ont été roués de coups par deux hommes.


Monsieur le Président du Consistoire de Créteil, Albert Elharrar

Monsieur le Grand Rabbin de Créteil, Alain Salomon Senior,

Je partage l'émotion et la peine de votre communauté de Créteil et de toute la communauté juive, après l'agression des deux jeunes en plein coeur de Créteil hier. Cette agression ajoute à l'horreur de ce qui s'est passé à Bruxelles. Ce sont des actes absolument inacceptables et révoltants.

Soyez assurés que je m'emploie, au sein de la communauté catholique, ainsi que dans la société, à lutter contre l'antisémitisme, à soutenir le respect de nos frères aînés dans la foi et la compréhension de leurs traditions, et à présenter leur désir de s'engager dans la société française comme citoyen à part entière.

Veuillez transmettre toute ma sympathie aux familles éprouvées et à toute votre communauté.

Au nom des catholiques de Créteil, j'exprime nos sentiments de compassion, notre prière, et le souhait que votre communauté puisse vivre dans la paix et non dans l'effroi.

Fraternellement,
+ Michel Santier


Le Père Benoit Hagenimana, vicaire épiscopal et curé de la Paroisse St Michel du Mont Mesly représentera Mgr Santier au rassemblement du lundi 26 mai à 20h30 dans l'enceinte de la synagogue de Créteil au 8 rue du 8 Mai 1945