Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Dès leur deuxième orientation missionnaire, les Actes du synode diocésain nous invitent à « œuvrer à l’unité des chrétiens et dialoguer avec les croyants d’autres religions ».
C’est dire que si des liens de connaissance et de respect mutuels sont à tisser dans nos communes entre croyants appartenant à diverses traditions religieuses, la logique sinon l’urgence doivent a fortiori nous inciter à retrouver la fraternité essentielle qui unit l’ensemble des chrétiens – qu’ils soient catholiques de rite latin ou de rite oriental, coptes, apostoliques arméniens, orthodoxes, protestants, anglicans ou évangéliques - sur le même terrain de la mission en Val-de-Marne.

L’unité des chrétiens,
une exigence essentielle de notre foi !

Depuis le décret sur l’œcuménisme du concile Vatican II, en passant par l’encyclique « Qu’ils soient un » du pape Jean-Paul II en 1995 et jusqu’aux visites et gestes les plus spectaculaires posés par le pape François, l’Eglise catholique n’a cessé d’affirmer et continue de montrer son « engagement irréversible en faveur de l’œcuménisme », la recherche de l’unité visible de tous les chrétiens.

Pour beaucoup d’hommes et de femmes attirés par Jésus, la division persistante de ceux qui se veulent ses disciples est en effet aujourd’hui un scandale et un énorme obstacle pour qu’ils puissent reconnaître en l’Eglise « le sacrement, c’est-à-dire à la fois le signe et le moyen de l’union intime avec Dieu et de l’unité de tout le genre humain » (Lumen Gentium, 1).
Pour eux, c’est un scandale, et pour nous une souffrance car notre désunion nous discrédite dans notre annonce de l’Evangile. Comme autrefois pour St Paul, « l’amour du Christ nous presse » (2 Co 5,14-20) aujourd’hui de devenir des acteurs de réconciliation pour que se réalise la prière de Jésus (Jn 17,21) et que le monde puisse croire en Jésus et en sa puissance de résurrection.

En ce mois de janvier, qui sera marqué par la traditionnelle semaine de prière pour l’unité des chrétiens (du 18 au 25 janvier), l’équipe diocésaine en charge de l’œcuménisme se propose d’ouvrir le dossier, autour de 4 chapitres :

  1. Un contexte porteur pour l’œcuménisme
  2. Diversité des christianismes et des Eglises en Val-de-Marne
  3. Diversité des engagements œcuméniques en Val-de-Marne
  4. 2017 : des opportunités à saisir, des rendez-vous à noter !