Année de la miséricorde

logo misericorde

PELERINAGE A MONTMARTRE LE 6 FEVRIER : INTERVENTION DE MGR SANTIER

DIEU EST MISÉRICORDE
Intervention de Monseigneur Michel SANTIER
Pèlerinage à Montmartre
Le samedi 6 février 2016

Chers pèlerins,

Je voudrais vous remercier parce si vous êtes venus c’est parce que plusieurs d’entre vous, dans leur paroisse, vivent des temps d’adoration. Ce n’est pas encore possible partout, à travers le diocèse, mais je voudrais vous remercier de veiller dans la prière et de vivre l’adoration. Pourquoi ? L’adoration dit tout simplement que ceux qui adorent le Seigneur ne comptent pas uniquement sur leurs seules forces pour bâtir le Royaume, pour annoncer l’Évangile. Vivre ce temps gratuit devant le Seigneur signifie que notre Église vit aujourd’hui du don de Dieu, du don de l’Esprit et qu’elle n’est pas simplement une construction humaine.

Ceci est essentiel. Je vous invite à continuer, à persévérer dans cette adoration gratuite de l’amour du Seigneur, en priant pour notre diocèse qui est en synode, en priant pour les prêtres, les diacres, les consacrés (aujourd’hui nous avons vécu dans la cathédrale la clôture de l’année de la vie consacrée), les foyers chrétiens. Toutes ces vocations sont en symphonie, en complémentarité. Que cette symphonie continue à se vivre.

Pourquoi le pape François a-t-il voulu cette année du jubilé de la miséricorde ?
Je ne sais pas si vous vous souvenez de la première sortie du pape, qui nous dit que l’Église doit ‘’être en sortie’’, comme Jésus qui a quitté Capharnaüm pour aller au dehors. Le premier geste que le pape a fait, c’est de se rendre à Lampedusa où débarquent au péril de leur vie beaucoup de gens contraints de fuir leur pays. Il a parlé alors de l’indifférence, de la globalisation, de la mondialisation de l’indifférence. La miséricorde, c’est tout le contraire.
En latin, dans le mot misericordia, vous avez le mot ‘’miserere’’, prends pitié et le mot ‘’cordis’’, le cœur. La miséricorde, c’est le cœur de Dieu qui prend pitié, qui a compassion. Le cardinal Kasper, qui a écrit un beau livre sur la miséricorde, dit avec force que la miséricorde n’est pas un attribut de Dieu ; c’est l’être même de Dieu, c’est le nom même de Dieu. Dans le livre de l’Exode (34,6-7) quand Moise demande au Seigneur ‘’Fais-moi voir sa gloire’’, le Seigneur lui répond :

Tu me verras de dos et le Seigneur crie son nom : Dieu de miséricorde, de tendresse, lent à la colère, plein de fidélité. Là, ce sont des attributs de Dieu mais le nom même de Dieu est miséricorde, c’est l’être même de Dieu.

Pape François : « Dieu n’est pas indifférent à la douleur humaine »

« La miséricorde ne peut rester indifférente face aux souffrances des oppressés, au cri de ceux qui subissent la violence, qui sont réduits en esclavage, qui sont condamnés à mort. C'est une douloureuse réalité qui afflige chaque époque, y compris la nôtre, Et cela arrive souvent de nous sentir impuissants et que notre coeur s'endurcisse et de passer à autre chose. Dieu au contraire « n'est pas indifférent », ne détourne jamais le regard de la douleur humaine ».
La miséricorde a nouvellement guidé les pensées du Pape François durant la catéchèse de l'audience générale. Aux fidèles réunis place Saint Pierre, le Souverain pontife a expliqué que l'Année jubilaire extraordinaire est une occasion profitable.

Annonce d'une Année Sainte de la Miséricorde

Le 13 mars 2015, le Pape François a annoncé la célébration d'une Année Sainte de la Miséricorde. Ce Jubilé extraordinaire a débuté par l'ouverture de la Porte Sainte à Saint-Pierre de Rome le 8 décembre 2015 en la solennité de l'Immaculée Conception et se terminera le 20 novembre 2016 par la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de l'Univers.

Cette annonce a été prononcée à l'occasion du deuxième anniversaire de l'élection du Pape François, durant l'homélie de la célébration pénitentielle par laquelle le Saint-Père a ouvert l'initiative: 24 heures pour le Seigneur. Le thème de cette année est tiré de la lettre de saint Paul aux Ephésiens : "Dieu riche en miséricorde"(Ef 2,4). L'ouverture du prochain Jubilé se fera à l'occasion du cinquantième anniversaire de la clôture du Concile Vatican II en 1965.

Initiatives diocésaines : diocèse, secteurs, paroisses

En Diocèse :

  •  Pour une catéchèse de la miséricorde-amour de Dieu les Fiches « Maisons d'Evangile » ont été présentées à l'assemblée synodale diocésaine des 21-22 novembre. Elles peuvent être commandées dans les secteurs et paroisses et prendront le relais de ce qui a été vécu en équipes synodales locales.
  • La célébration autour de l'ouverture de la porte sainte à la cathédrale. Elle a eu lieu le dimanche 13 décembre à 15 h 30 avec les scouts et Guides de France.
  • Les "24 heures pour le Seigneur" : samedi 5 mars à Saint-Michel du Mont-Mesly et dimanche 6 mars à la cathédrale Notre-Dame (le samedi l'animation sera assurée par le secteur Bonneuil-Créteil) et le dimanche par les groupes de prière du Renouveau et sous la présidence de Mgr Santier.
  •  La halte spirituelle de carême autour de la miséricorde aura lieu le vendredi 11 mars : C'est Mgr Georges Soubrier qui en assurera la prédication. Le suivi est assuré par Sylviane Guénard.
  •  La messe chrismale : ceux qui prennent soin et pratiquent ainsi la miséricorde (cf. Mt 25) : l'aumônerie des prisons, le SEM, la pastorale de la santé, l'hospitalité Madeleine Delbrêl, le conseil de la solidarité, la diaconie des Roms. Attention la messe chrismale aura lieu le Lundi Saint au Palais des Sports 21 mars 2016.

• Les pèlerinages :

  • Le 6 février à Montmartre, sanctuaire de la miséricorde. Mgr Santier assurera la prédication; passage par la porte sainte, messe et adoration eucharistique nocturne. Voir affiche comme illustration
  • Le pèlerinage diocésain annuel à Lourdes (du 22 au 27 avril) sera animé par le secteur du Val de Bièvre. Un lien entre le pélé à Lourdes et la présence des jeunes du diocèse à Lourdes à l'occasion du Frat sera fait.
  • Le pèlerinage au Puy et à Paray (du 30 mai au 3 juin).
  • Le pèlerinage diocésain à Rome à l'automne 2016 avec Mgr Santier : lieu d'hébergement retenu (150 places) et dates aussi : du 20 au 24 octobre 2016.

• Les églises jubilaires : Les quatre lieux sont :

  • la Cathédrale Notre-Dame de Créteil
  • Saint Louis de Choisy,
  • Villecresnes (Assomption de la Vierge) ;
  • Saint Nicolas de Saint-Maur

Un paroissien de ND de Vincennes a étudié un chemin permettant de faire en deux jours une démarche de pèlerinage qui passera par les quatre églises (le plan de route sera disponible prochainement).

• En secteur :

  • Secteur Thiais-Choisy :

Depuis début octobre tous les jeudis la messe de 9h est prolongée par l'adoration eucharistique jusqu'à 10h30 ans dans ce cadre à la fin de la messe le Père Jourdain fait un commentaire sur le sens de l'adoration. Elle est ponctuée de chants et de phrases méditatives pour nourrir la contemplation. Pendant ce temps confessions possibles.

Pendant le carême le vendredi 19 février à 20h30 une veillée spirituelle ayant pour support visuel la fresque du dôme de la cathédrale représentant Saint Louis au ciel et en référence à Saint Louis comme témoin de la Miséricorde en son temps et avec les figures de l'Ancien et du Nouveau Testament : temps de méditation de chant et de prière.

  • Secteur de la Vallée du Réveillon :

• Formation des personnes qui accueilleront à Villecresnes.
• Une récollection proposée en secteur. Une journée ou une demi-journée de pèlerinage à différents services et mouvements

  • Secteur de Saint-Maur :

Une porte jubilaire a été ouverte au cours du pèlerinage diocésain à ND des Miracles le samedi 12 décembre à Saint Nicolas en présence de Mgr Santier (à noter que cette porte avait été ouverte lors du jubilé de l'an 2000).
Une journée du pardon du secteur aura lieu le 12 mars 2016 à ND du Rosaire.

  • Secteur de Créteil :

• Le mardi 8 décembre, 20h, « Veillée eucharistique » à la cathédrale pour la fête de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, en communion avec Rome (ouverture de la Porte Sainte à Rome).
• Le dimanche 13 décembre, à 15h30, messe avec ouverture de la Porte Sainte (Messe animée par les Guides et Scouts de France qui animent ce jour-là la célébration. Tous les diocésains sont invités.
• Le dimanche 20 décembre (4ème dimanche de l'Avent) : démarche jubilaire en secteur vers la cathédrale.
• Les « 24 heures pour le Seigneur » - Samedi 5 mars –Dimanche 6 mars
• La Journée diocésaine du pardon le 6 mars présidée par Mgr Santier à la cathédrale.

  • Secteur de Vincennes-Saint-Mandé :

• Une série d'articles sur la Miséricorde d'après la bulle d'indiction du pape et avec des références bibliques sera proposée et préparée par H Balladur à toutes les paroisses du secteur. Ces notices seront publiées dans les feuilles paroissiales hebdomadaires.
• La célébration du pardon en secteur aura lieu le vendredi soir 11 mars (pour les jeunes) et le 12 mars pour tous à l'église Saint Louis.
• Les fiches « Maisons d'Evangile » seront largement proposées aux 60 équipes synodales qui ont apprécié la démarche de partage l'année dernière..
La prédication pendant le carême portera sur la miséricorde.

L'équipe locale du synode suivra la démarche des « Maisons d'Evangile » et une rencontre en secteur sera proposée pour vivre un temps fort.
Une demande de pèlerinage en secteur se profile.

L'ANNEE DE LA MISERICORDE

Du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016, l'Eglise catholique célébrera une Année Sainte extraordinaire.
Ce « Jubilé de la Miséricorde » a débuté par l'ouverture de la Porte Sainte à la basilique Saint-Pierre de Rome, à l'occasion de la fête de l'Immaculée Conception et se terminera par la solennité du Christ Roi.

annee-misericorde-01-diocese-creteil

L'annonce de cette Année Sainte extraordinaire a été faite à l'occasion du deuxième anniversaire de l'élection du Pape François, durant l'homélie de la célébration pénitentielle par laquelle le Saint-Père a lancé l'initiative « 24 heures pour le Seigneur ».
Proposée par le Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Evangélisation, celle-ci promeut dans le monde entier l'ouverture extraordinaire des églises pour inviter à l'adoration du Saint-Sacrement et la célébration du sacrement de réconciliation.
L'ouverture du Jubilé s'est faite à l'occasion du 50ème anniversaire de la clôture du Concile oecuménique Vatican II, en 1965, et revêt donc une signification particulière qui pousse l'Eglise à continuer l'oeuvre entamée par Vatican II.

Pendant le Jubilé, les lectures pour les dimanches du temps ordinaire seront tirées de l'Evangile de saint Luc, « l'évangéliste de la miséricorde ».

On découvre en de Luc, les paraboles : la brebis égarée, la drachme perdue, le père miséricordieux...

annee-misericorde-02-diocese-creteil