Pape François : « Dieu n’est pas indifférent à la douleur humaine »

« La miséricorde ne peut rester indifférente face aux souffrances des oppressés, au cri de ceux qui subissent la violence, qui sont réduits en esclavage, qui sont condamnés à mort. C'est une douloureuse réalité qui afflige chaque époque, y compris la nôtre, Et cela arrive souvent de nous sentir impuissants et que notre coeur s'endurcisse et de passer à autre chose. Dieu au contraire « n'est pas indifférent », ne détourne jamais le regard de la douleur humaine ».
La miséricorde a nouvellement guidé les pensées du Pape François durant la catéchèse de l'audience générale. Aux fidèles réunis place Saint Pierre, le Souverain pontife a expliqué que l'Année jubilaire extraordinaire est une occasion profitable.