RASSEMBLEMENT ECCLESIA CANTIC DU 25 ET 26 NOVEMBRE

Le week-end du 25-26 novembre s’est déroulé le rassemblement Ecclésia Cantic. J’ai eu la chance de pouvoir y participer. Ce rassemblement à réuni 1500 jeunes de 18 à 35 ans de toute la France autour du chant liturgique.

Ce week-end de formation/action a été d’une très forte intensité. En effet, l’enchaînement entre les tables rondes, les master classes, les répétitions, et les temps de concert nous a donné 2 journées très denses.

Pour ma part la « magie » de cet événement a opéré dès le matin à 8h30, pendant le temps de présentation où nous nous sommes retrouvés pour chanter à 1500 un « je vous salue Marie » qui m’a donné la chaire de poule ! C’était magnifique ! Et aussi très intimidant, de se retrouver seule face à 1499 personnes qui appartenaient à une chorale. Car oui, les Chœurs étaient venus en masse. Cela faisait longtemps je ne m’étais pas retrouvée en situation de choriste, mais cela m’a fait du bien.
J’avais un sacré challenge à réaliser, apprendre des chants et m’intégrer au sein d’un Chœur pour le week-end. Etant affectée à un chœur de Lyon, il ne m’a pas été possible de participer aux répétitions en amont, avant le rassemblement... J’ai donc du appréhender les chants seule, ce qui n’était pas une mince affaire. Je me suis focalisée sur ceux du concert du samedi soir et des messes, car il me paraissait impossible en 15 jours de pouvoir apprendre la vingtaine de chants proposés. Je me suis donc mise à l’écoute pour une partie de l’après-midi le samedi, découvrant les différents Chœurs avec qui je passais ces 2 jours.

J’ai surtout suivi des master classes autour de l’écriture musicale, étant donné que sur ma paroisse et dans mon groupe de louange, il m’arrive de repenser un chant pour que chaque instrument puisse avoir une place. Il m’a paru important de pouvoir confronter ce que je savais de l’écriture musicale auprès de personnes qui en sont des spécialistes. Cela m’a permis de remettre quelques notions en tête en matière de composition et surtout apprendre quelques exercices qui permettre de tendre vers la composition, car j’avoue que c’est une chose qui me tente depuis un moment, sans vraiment savoir par où commencer. On m’a enfin donné ce point de départ que je cherchais.

J’ai beaucoup appris pendant cette formation, la manière d’apporter un chant, l’importance de comprendre le chant et l’importance à donner à l’assemblée.
Le chant liturgique n’est pas un but en soi mais un service et doit permettre à chacun de s’élever vers Dieu. C’est une expression de Foi à part entière.

Ces 2 jours ont donc été riche en émotion, en intensité, en découverte et en partage. Les propositions faites sont très vastes allant des techniques de voix au choix des chants en fonction du contexte en passant par des témoignages et des rencontres chaleureuses. Il faudrait participer à plusieurs Ecclésia Cantic pour faire tour de la proposition. Le prochaine édition aura lieu à Angers en 2019.

Bref, rien de mieux qu’un temps autour de la musique pour se ressourcer afin de mieux appréhender les préparations du temps de Noël en paroisse !

Coralie BAUDRY