Première session de l'Assemblée synodale

Au début de l'été, une vingtaine de diocésains ont lu, classé, synthétisé toutes les remontées qui avaient été faites par les équipes synodales tout au long de l'année.

Elles sont désormais consignées dans le document de synthèse qui a été distribué lors de la récollection du 26 septembre. Car avant de se mettre au travail, notre évêque a souhaité que les 300 délégués qui siègeront au sein des assemblées, se retrouvent lors d'une première journée de prière.

Au programme, une présentation de notre diocèse par notre évêque, une visite méditée de la cathédrale, des temps personnels, et un long enseignement sur « qu'est-ce qu'un synode » au cours duquel notre évêque a insisté sur la notion de disciple et apôtre, sur l'importance de la Parole de Dieu pour un synode : « Dans un synode, on doit absolument se poser la question de la manière dont on va entendre la Parole de Dieu, dont on va inclure L'Eucharistie et la célébration des sacrements. C'est premier par rapport à une thématique à aborder. Le canon canonique parle de célébration d'un synode. On célèbre un synode. Très concrètement, dans les synodes, les temps d'écoute de la Parole de Dieu et les temps de célébration liturgique des sacrements sont des temps forts au même titre que les assemblées et les assemblées en débat ».
Tous les diocésains étaient invités à rejoindre les délégués synodaux pour l'eucharistie célébrée à 17h dans la cathédrale .