le Synode diocésain

Le Synode en questions !

Désormais, chaque Diocèse Info apporte des réponses aux questions que vous vous posez sur le synode ! N'hésitez pas à faire parvenir les vôtres sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LA question du moment : Comment donner envie de créer ou de rejoindre une équipe synodale ?
Les personnes relais sont les bonnes personnes avec qui imaginer des initiatives comme :
- faire des annonces à la fin des messes dominicales,
- organiser des groupes de discussions sur le thème du synode au moment de l'homélie,
- prendre les coordonnées des personnes intéressées par une équipe,
- inviter de tous les acteurs pastoraux de la paroisse à une rencontre conviviale pour présenter le synode...
Des outils de présentation sont à votre disposition sur le site du diocèse (lien) et toute l'équipe du Secrétariat Général est à votre service !

 

LA bonne idée du moment : Le coin synode
Beaucoup de paroisses installent un « coin synode » dans les églises ou les centres paroissiaux : affiche, tracts, coordonnées des personnes relais, registre pour laisser ses coordonnées afin de rejoindre une équipe...
L'espace « enfants et jeunes »

 

Comment adapter le carnet de route ?
Début janvier 2015, sur le site du synode, vous trouverez à télécharger des propositions à utiliser dans les équipes synodales d'enfants ou d'ados. Les services diocésains de la catéchèse et de la pastorale des jeunes ont travaillé à adapter le carnet de route pour rester au plus près de ce que vivent les enfants et les ados. Ces adaptations pourront aussi être utilisées pour des adultes.

 

Et le bonus du secrétariat général : il sera possible d'inscrire une équipe synodale sur le site jusqu'au 1er juin 2015 !

 

Renseignements Synode : Odile Rannou 01.45.17.24.26

 

On est entré en Synode

Les équipes y travaillaient depuis 9 mois ; l'enjeu était de taille.
Permettre au plus grand nombre de diocésains de rentrer dans la dynamique du synode, cette large consultation voulue par notre évêque pour discerner sur les orientations pastorales des 10 à 15 années prochaines.

Une aventure unique et historique pour notre diocèse. Une aventure pour tous, personne ne devant rester à la marge. Il ne fallait donc pas louper l'ouverture du synode !
Alors quelle joie lorsque vers 12h30, on vit arriver par hordes nombreuses et joyeuses, les jeunes de tous les secteurs : les aumoneries, les scoutismes, les groupes d'ACE et de JOC, les mouvements... Quelle fougue durant la rencontre avec l'évêque qui voulait expressément que les jeunes soient au centre de la célébration: « sans la participation massive des jeunes, l'esprit même du synode sera tronqué » annonçait-il. Ils étaient près de 1000 présents !

Quel enthousiasme à l'arrivée de tous les secteurs prenant place sur les gradins, quelle ferveur durant la cérémonie, quelle émotion lors de la lecture par le chancellier, du décret ouvrant le synode. Le Dimanche 12 octobre 2014, nous étions près de 4000 autour de notre évêque à célébrer notre espérance et notre confiance en l'avenir de notre Eglise diocésaine.

Pour tout savoir sur le synode : consultez fréquemment le site du diocèse et Odile Rannou 01 45 17 24 26

Le synode est ouvert

Célébration d'ouverture du synode diocésain
Dimanche 12 octobre 2014 - au Palais des Sports de Créteil

Homélie de Monseigneur Michel SANTIER

Cette célébration ouvre officiellement le synode du diocèse de Créteil, elle se vit en communion avec le synode des évêques à Rome sur la famille.
Un synode est avant tout une célébration. Le mot signifie « faire route avec, faire route ensemble ». Ce vivre ensemble n'est possible que si nous accueillons le don de l'unité et de la communion. Célébrer un synode, c'est célébrer Jésus-Christ qui est mort pour unir les enfants de Dieu dispersés, c'est accueillir par lui le don la communion. Par lui, dans l'Esprit-Saint, nous sommes reliés au Père, nous sommes tous ses enfants, nous n'avons qu'un Père, nous sommes tous frères et sœurs.