Pastorale des séparés, divorcés, divorcés-remariés

equipe-pastorale-sedire-diocese-creteil

SeDiRe (SEparés, DIvorcés, divorcés-REmariés) : une pastorale ancrée dans les réalités humaines

2015 - 2016

UN SYNODE PASTORALE SUR LA FAMILLE

Ce synode sur la famille aux dires du plus grand nombre, apparaît comme étant très important et plus pastoral que doctrinal.

Ce synode est très important et fera date par le fait que la question des divorcés remariés et de leur accès aux sacrements soit mise à l'ordre du jour et largement débattue.
Nous pouvons noter également le mode de consultation inhabituelle par voie de questionnaire.
Ce n'est pas la première fois que les évêques sont ainsi consultés. Mais ce qui est nouveau c'est que le pape François souhaite avoir les réponses du peuple de Dieu.
Ex: les réponses à ce questionnaire ont faits ressortir notamment,un grand décalage entre l'enseignement de l'Église et les choix des couples.

Il est donc très important que nous nous intéressions aux questions qui sont à l'ordre du jour et qui concernent les personnes séparées, divorcées et divorcées remariées.
A l'issue du synode il serait bon de pouvoir accueillir, travailler et ainsi nous approprier en quelque sorte le texte final pour donner une impulsion adaptée à la pastorale des personnes séparées, divorcées et divorcées remariées. Pour ce faire nous sommes tous et toutes appelés, en premier lieu à nous remettre en cause, à nous convertir, c'est le chemin déjà emprunté par les pères synodaux C'est ainsi toute l'Église qui se convertit.
Ainsi en empruntant ce chemin également et en travaillant les textes du synode sur la famille en ce qui concerne la pastorale des personnes séparées, divorcées et divorcées remariées. Nous serons mieux à même de répondre à l'appel de notre évêque «Avec lui prendre soin les uns des autres et partager à tous la joie de l'Évangile» thème de notre synode diocésain.

Il nous est impossible en quelques lignes de relater l'ensemble des questions abordées au cours de ce synode. Nous en avons cependant sélectionnées quelques-unes pour donner une idée de ce qui est en débat.

- La question des divorcés remariés revient souvent et les réponses mentionnent beaucoup de souffrance et d'incompréhension.
Certaines choses ne changeront pas: l'indissolubilité, la fidélité et l'ouverture à la vie resteront des exigences du mariage catholique.
Cependant des ouvertures apparaissent: certains esquissent des pistes, proposent des chemins de pénitence pour les uns, de miséricorde pour les autres, afin que les divorcés remariés dans certains cas et sous certaines conditions puissent accéder aux sacrements de réconciliation et à l'eucharistie.

- La préparation au mariage: dans ce cadre la question des enjeux du mariage est sous-jacente. Les fiancés sont souvent loin de l'Église et ont en fait besoin, semble-t-il, d'une première annonce. La démarche initiée, dans la préparation au mariage, s'apparente plus à celle du catéchuménat. Comment permettre une prise de conscience par les fiancés de l'importance et de ce qui est en jeu dans le mariage sans faire croire que le sacrement ne pourrait être que l'apanage d'une «élite». L'Église a là un véritable défit à relever.

- Comment l'Église peut-elle soutenir les parents: l'Église est invitée à développer un savoir être et un savoir faire. Elle est invitée, à écouter les questions des parents avant d'apporter des réponses
Les questions du début et de la fin de vie sont importantes, mais elles ne doivent pas occulter les nouvelles (par exemple la conciliation vie professionnelle et vie familiale) qui concernent la vie La grande pauvreté des familles n'a pas fait partie des sujets abordés dans le questionnaire. Pourtant dans sa quotidienneté. Cette grande pauvreté entraîne une destruction des familles et génère de la souffrance du fait que souvent le rôle éducatif ou social ne peut plus être assuré.
- Le synode suscite un immense espoir: les catholiques pratiquants espèrent beaucoup du travail du synode, si rien ne sort du synode la déception sera grande. La capacité de l'Église à entrer en dialogue avec les hommes et les femmes de ce temps risque d'être réinterrogée.

Afin de nous approprier le texte final en ce qui concerne la pastorale des divorcés, l'équipe SEDIRE de la pastorale des familles du diocèse de Créteil, vous invite à participer à une soirée.

SOIREE RETOUR DE SYNODE SUR LA FAMILLE

  • pour les personnes séparées, divorcées et divorcées-remariées
  • et tous ceux qui ont dans leur entourage familial une personne séparée, divorcée.

Le lundi 14 Décembre 2015 à 20h30
A l'évêché de Créteil
2 rue Pasteur Valléry Radot - 94000 Créteil
Salle1 au sous sol

Avec la participation :

Christian et Nathalie MIGNONAT, invités comme auditeurs au synode de la famille. Responsable national des Equipes Reliance, ils accompagnent des divorcés-remariés.
Les Equipes RELIANCE sont nées dans les années 2000 à l'initiative des Equipes NOTRE DAME suite à la demande du pape Jean Paul II. Elles accueillent les personnes vivant une nouvelle union, remariées ou non et souhaitant construire leur couple à la suite du Christ et à la lumière de l'Evangile.
Ils sont fondateurs d'une Association privée de fidèles SEDIRE-Lyon assurant l'accueil et l'accompagnement des personnes souhaitant une prière à l'occasion de leur remariage civil.
Christian Mignonat est licencié de droit canon, avec son épouse Nathalie, ils préparent des couples au mariage en paroisse.

René POUJOL : journaliste au sein du groupe Bayard, il a été rédacteur en chef de la revue Pélérin . C'est aujourd'hui un observateur attentif et passionné de la vie du monde comme de notre société ou de l'Église catholique

Philippe LOUVEAU : Prêtre, responsable du secteur Arcueil, Gentilly, Le Kremlin-Bicêtre, Villejuif

• L'EQUIPE SEDIRE du Diocèse

 

2014 - 2015

Sur notre diocèse, la pastorale des personnes séparées, divorcées, divorcées remariées, est une réalité vivante.

Sur notre diocèse, la pastorale des personnes séparées, divorcées, divorcées remariées, est une réalité vivante et l'une des composantes essentielles de la pastorale des familles : en effet le 12 Décembre 2010, notre Evêque Michel Santier a appelé et envoyé une nouvelle équipe chargée, au sein de la pastorale des familles, de la pastorale des personnes séparées, divorcées et divorcées remariées.
Cet envoi est un signe fort pour notre diocèse et marque une nouvelle étape dans la prise en charge d'une véritable pastorale en direction des personnes divorcées
Dans la lettre de mission qu'il a remise à l'équipe, notre évêque trace clairement les perspectives de la mission : il s'agit non seulement d'impulser et d'animer un véritable projet pastoral en direction des personnes touchées par le divorce, mais aussi de faire en sorte que les communautés chrétiennes soient accueillantes et permettent aux fidèles divorcés ou divorcés remariés de prendre leur place, toute leur place.

L'équipe « SEDIRE » ( SEparés, DIvorcés, divorcés-REmariés) nouvellement constituée s'est mise rapidement au travail. Sa priorité a été de permettre à ceux qui le souhaitent de trouver des espaces de parole et des lieux d'Église où elles peuvent se reconstruire après une séparation.

Ainsi, l'équipe propose chaque année une journée de partage et de prière, une « marche partage » en juin, des soirées à thèmes sur tel ou tel sujet et surtout elle veut favoriser la création de petits groupes de partage en proximité. Ceux-ci, limités dans le temps, veulent permettre aux personnes de prendre la parole sur ce qu'elles vivent, de se reconstruire à la lumière de la Parole de Dieu et de prendre toute leur place dans les communautés chrétiennes.

Faire route avec les personnes divorcées pour les accompagner sur ce chemin de reconstruction constitue une urgence pour notre Église diocésaine. L'Église possède un véritable trésor : la Parole de Dieu. Nous avons la conviction que les personnes qui ont connu l'échec ont soif de la Parole de Dieu qui peut remettre debout.

Afin d'aider les secteurs pastoraux et les mouvements à mettre en place de tels groupes, la pastorale des familles a organisé en 2012 et 2013 une formation pour les accompagnateurs de ces groupes, car on ne peut pas improviser dans ce domaine.
Aujourd'hui, il existe des groupes dans différents secteurs du Val-de-Marne : Saint-Maur, Champigny, Fontenay, Nogent, Maisons Alfort /Alfortville, Vincennes...et bientôt sur la Vallée du Réveillon ... . Mais cela reste insuffisant au regard des besoins qui ne cessent de grandir.

S'il est urgent que l'Eglise soit là au moment où les personnes vivent une séparation, un divorce, il est également important d'être là après et de permettre aux personnes qui le souhaitent de réfléchir à un projet de vie, et d'être accompagné dans leur discernement afin que chacun trouve sa vocation.

Ce travail nous ne le faisons pas seuls, mais en partenariat avec différents mouvements qui œuvrent auprès de personnes séparées, divorcées, et divorcées remariées : Renaissance, les groupes « Reliance » des équipes Notre Dame, la communion Notre Dame de l'Alliance (CNDA), Cana, les groupes relais et l'association Chrétiens divorcés chemin d'espérance, le réseau des personnes séparées, divorcées de ma mission de France...

Après notre investissement dans l'année de la famille et le rassemblement des familles à Lourdes en 2013, la préparation du synode extraordinaire des familles à Rome en 2014, l'année 2015 sera marquée par le 2ème synode romain sur la famille et notre synode diocésain qui s'est ouvert le 12 octobre 2014sur le thème: " Avec Lui, prendre soin les uns des autres et partager à tous la joie de l'Evangile". Nous invitons les personnes séparées, divorcées, divorcées remariées, à participer activement à ces deux démarches, en particulier en rejoignant ou en créant une équipe synodale pour partager ce qui les habite et faire des propositions à notre Évêque.

Date à retenir

  • Pour la 6ème année, nous vous invitons à réserver votre journée du 22 mars 2014, date de notre prochaine journée de partage et de prière qui sera prêchée par le Père Guy Sionneau sur le thème du synode : « Avec lui, prendre soin les uns des autres et partager à tous la joie de l'Évangile ». Notre Evêque Michel Santier présidera la célébration qui clôtura notre journée. Accéder au compte rendu de cette soirée en cliquant ici
  • WEEK-END DE RECOLLECTION AUX PERSONNES SEPAREES, DIVORCEES, « Séparé(e), divorcé(e), se reconstruire ! » Du vendredi 30 janvier (18h30) au dimanche 1er février 2015. Accéder au compte rendu de cette soirée en cliquant ici