Qui sont les Laïcs en Mission Ecclésiale ?

Voici trois visages parmi les 69 LEME en activité dans notre diocèse aujourd'hui :

FRANÇOISE GOHIN, RESPONSABLE DU SERVICE FORMATION PERMANENTE DES LAÏCS

francoise gohin diocese creteil"Être appelée à suivre une formation en vue d'être LEME il y a 20 ans, a été vécu pour moi comme un "me voici" au Christ, un déploiement de mon baptême. Être LEME au sein mon diocèse, c'est être au service de tous dans la joie, l’humilité et la bienveillance.
Par les différentes missions - déléguée sur mon secteur auprès des 25/40 ans, coordinatrice paroissiale, et responsable du service de la formation - j’ai pu vivre comme disciple-missionnaire auprès d´une multitude de personnes rencontrées, croyantes ou en recherche, grâce à la collaboration avec les autres ministères, missions pleinement vécues grâce à la confiance en Dieu, Père, Fils et Esprit, enracinées dans la prière et l’eucharistie."


Sophie Lazzarin Responsable du service diocésain pour de nouvelles initiatives d'évangélisation

sophie lazarrin diocese creteil"Laïque en mission ecclésiale depuis 10 ans, j’ai été interpellée par ma communauté paroissiale pour recevoir une formation et une lettre de mission de l’évêque. Cette interpellation a rejoint l’appel du Christ : être LEME est ma vocation.
Au titre de mon baptême et de ma confirmation, en tant que femme, épouse et mère, avec les charismes que le Seigneur veut bien me donner, je porte, comme tout le peuple de Dieu mais d’une façon particulière, la responsabilité d’être au service de la construction de l’Eglise et de l’annonce de l’Evangile."

CAROLLE LAFFITTE, MISSIONNÉE AUPRÈS DES ENFANTS, DES JEUNES ET DES FAMILLES, SECTEUR 11 VALENTON/VILLENEUVE-SAINT-GEORGES

Carolle LAFFITTE accompagnement des enfantsjeunes familles par la prière et les sacrements secteur 11"Le 20 juin 2015, je recevais de Mgr Santier ma lettre de mission en même temps que mes 4 copines de promo. La lettre que j’ai reçue a été pour moi comme une matérialisation de tous les lieux, tous les visages, toute l’étendue de l’action de l’Esprit Saint dans ma vie et dans celle de mes frères et sœurs en Christ.
J’en ai ressenti une immense joie, et cette journée était pour moi, après deux ans de formation à l’IER, le début de l’aventure vers l’inconnu. ... Vivre la mission, c’est donner du sens, mettre les gens en relation, former, aider à grandir, à être autonome, et observer la beauté, les merveilles de Dieu."