La Parole de Dieu ne se laisse pas confiner

Les « Maisons d’Evangile – l’Evangile à la maison » ont poursuivi leur aventure malgré le confinement. La Parole de Dieu ne se laisse pas confiner !

Bien entendu, certaines « Maisons d’Evangile – l’Evangile à la maison » ont suspendu provisoirement leurs activités sans pour autant rompre les liens qui unissent les membres (téléphone, mails, services rendus…). D’autres MEv utilisent les moyens modernes à leur disposition pour continuer à partager la Parole et à se soutenir par mail, par téléphone ou encore en vidéoconférence.
Enfin, certaines MEv ont accentué le rythme de leurs rencontres en partageant la Parole non plus tous les mois mais chaque semaine.

Avec le déconfinement progressif, l’activité des MEv va reprendre peu à peu et avec elle la communication de la Bonne Nouvelle à toutes ces femmes, à tous ces hommes qui, dans notre entourage, ne connaissent pas ou peu le Christ mais ont creusé, dans cette période anxiogène, leur soif spirituelle.

Osons proposer la Parole, osons proposer le Christ !

Le SEv demeure à votre service pour penser, par exemple, la sortie pastorale et missionnaire du confinement.

Témoignage d’une MEv confinée :

Notre Maison d’Évangile est composée de 3 familles réunies pour partager la Parole. C’est d’abord une aventure humaine. Nous vivons de véritables moments de partage, souvent en démarrant avec un moment convivial. Nos échanges sont très beaux, enrichis par l’éclairage des visions parfois différentes des membres de notre MEv. Par exemple, nous nous souvenons de très beaux échanges sur le texte des Béatitudes.

C’est donc tout naturellement que nous avons ressenti, au début du confinement, le besoin de maintenir nos rencontres, en transformant notre maison évangile en Maison d’évangile virtuelle, en vidéoconférence, et puis de rapprocher nos rencontres qui sont passées de mensuelles à hebdomadaires.

Le confinement physique ne nous a pas confinés spirituellement. Au contraire, il a réactivé en nous l’envie du partage de la Parole de Dieu et de la prière commune.

Partant de cet échange biblique, nous en arrivons toujours à nous confier nos joies, nos doutes, nos difficultés, nos questionnements, nos actions de grâce en lien avec tous les chrétiens du monde !
Dans la vie, il y a des moments où nous sommes faibles et avons besoin d’être fortifiés. Et à d’autres moments, nous pouvons associer à notre prière ceux qui en ont besoin. Nous avons prié pour les malades, les médecins, les personnes en deuil, les pays pauvres, les prêtres et notre Evêque, les familles…

Ces rencontres, commencées pendant le Carême, ont nourri notre confiance et notre espérance. Nous en avions tant besoin en cette période. Elles sont devenues encore plus comme une respiration , un souffle indispensable à notre vie spirituelle. Elles nous aident aussi à grandir dans la foi en Christ Jésus le Ressuscité !

Nous espérons qu’elles continueront et pourquoi pas les ouvrir bientôt à d’autres membres.

Philippe et Juliette, Michèle et Florent, Isabelle et Philippe Delerive