au près des malades

témoignage de Didier Bourdon, diacre et médecin

J’aime souvent rappeler la définition que donnait le professeur Leriche : La santé, c’est la vie dans le silence des organes. Malheureusement à tout moment et a fortiori avec le grand âge, certains organes se mettent « à parler ». Cela entraîne le plus souvent une douleur, une gêne, une souffrance et parfois un drame.

Devant la maladie le médecin que je suis, cherche à apporter une réponse médicale adaptée en vue d’une possible guérison même si en médecine il y a beaucoup de maladies que l’on ne guérit pas mais que l’on sait, par contre, bien contrôler.
Seulement s’arrêter à une réponse « médicale pure », autrement dit « technique », est notoirement insuffisant car nous ne sommes pas qu’un assemblage d’organes. Nous avons conscience de notre existence, et à la douleur ou à la gêne physique de la maladie s’ajoute peu ou prou une souffrance morale et un questionnement spirituel.

Prière pour le dimanche de la santé

Dieu notre Père,

Jésus, le Christ nous a dévoilé ton visage.

Visage d’amour et de tendresse,

de douceur et de miséricorde.

Visage défiguré, torturé, humilié.

En Le contemplant,

C’est Toi que nous découvrons.

Aujourd’hui Tu te donnes à voir

dans les visages de ceux

que Tu mets sur nos routes.

Visages rieurs ou souriants,

Fatigués par le temps,

Abîmes par la maladie,

Désespérés par la vie.

Donnes-nous de savoir Te reconnaître

et donne-nous ta tendresse

pour les rencontrer vraiment.

Prendre soin des personnes malentendantes

FCM 94 logoLa France compte entre 6 et 7 millions de malentendants atteints à des degrés divers. Parmi ces personnes, 700.000 souffrent de baisse auditive sévère et/ou profonde. Le diocèse de Créteil en compte forcément un nombre significatif et il est important de « prendre soin » d’eux. La déficience auditive isole, l’indifférence de l’entourage peut être ressenti cruellement et bien souvent la personne se sent exclue.

La Fraternité chrétienne des malentendants du Val de Marne (FCM 94) propose donc à toutes ces personnes des actions diverses pour leur permettre de s’épanouir dans leur globalité et de retrouver le goût de vivre (voir le site malentendant.org).

En lien avec le diocèse, elle organise chaque premier samedi du mois, à Maisons-Alfort, une rencontre fraternelle avec repas partagé, information et réflexion spirituelle autour de son aumônier. La salle est équipée d’une boucle magnétique (fil électrique parcourant le périmètre du local et relié à un amplificateur, le son arrivant dans la prothèse en position T). Cette année, en lien avec le Synode, elle réfléchit sur les fiches « Maison d’Évangile ».

Si votre entourage ou vous-même êtes concernés par des problèmes d’audition, n’hésitez-pas à vous renseigner auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Groupe de Parole pour les aidants familiaux de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Il est proposé l’ouverture d’un Groupe de Parole pour les aidants familiaux ayant dans leur entourage un parent ou un proche atteint de la Maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Ces temps de partage envisagés à la lumière de l’Evangile, ne se substituent ni aux groupes de paroles des associations, ni à ceux des services hospitaliers.

Si vous êtes intéressés, afin de fixer ensemble une première rencontre, merci de vous faire connaître auprès de :

  • Véronique Aujames : 0679227845, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." target="_blank">
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." target="_blank">Odile Hourcade : 0615225047, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AGAPA, un espace pour accompagner les personnes à la suite d'une interruption de grossesse, médicale ou accidentelle

Logo AGAPA

CAMPAGNE DE RECHERCHE DE BÉNÉVOLES 

AGAPA est un espace de parole pour accompagner toute personne exprimant un mal-être, des souffrances à la suite d'une interruption de grossesse, médicale, volontaire ou accidentelle (IMG, IVG, fausse couche, mort in utero) ou de la perte d'un enfant à la naissance.
AGAPA se propose d'accueillir, d'écouter et partager en proposant un parcours d'une quinzaine de séances, à un rythme régulier à définir ensemble. AGAPA peut proposer aussi de rejoindre un groupe de parole et d'entraide une fois par mois, en soirée.
Vous pouvez contacter AGAPA 94 au 06 30 59 02 58 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous avez entendu parler d'AGAPA, et vous souhaitez peut-être devenir accompagnatrice ou bien, vous êtes confrontée, de par votre profession ou votre bénévolat, à des personnes en souffrance et vous souhaitez pouvoir les aider...

AGAPA propose une formation pour être accompagnatrice bénévole, formée à cette écoute ouverte, bienveillante et sans jugement pour se mettre à disposition des personnes en souffrance.

Si vous êtes intéressée par cette formation, contactez AGAPA 94 au 06 30 59 02 58 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.