Processus de béatification

Le Père Gilles François, postulateur de la cause en béatification de Madeleine Delbrêl, explique le procès en béatification

Beaucoup sont témoins de l’actualité nouvelle de Madeleine Delbrêl. Un nombre grandissant de gens la découvrent ou la redécouvrent. Moi-même, en tant que postulateur, je suis à la croisée de beaucoup d’informations : attraits pour sa spiritualité, initiatives prises au contact de Madeleine, grâces reçues par son intercession.

Où en est la cause ?

Madeleine a été déclarée vénérable le 26 janvier 2018 par le pape François.

Le cheminement de la cause en béatification m’impose une grande discrétion, car ce n’est pas à moi d’en juger. Je vois qu’elle avance. Tout est fondé sur la persistance de la réputation de sainteté de Madeleine. En particulier, depuis plus de vingt ans, de très nombreuses images pour la béatification ont été diffusées, près de 100.000 depuis 2012 (une partie en Italie) ; diffusion surtout de personne à personne, comme une joie de communiquer quelque chose de la vie pionnière de Madeleine.

Régulièrement, des témoignages de grâces reçues me parviennent. J’ai été amené à chercher à en savoir plus pour plusieurs d’entre eux. À propos d’un miracle supposé, une enquête diocésaine est close depuis un an et la phase romaine est engagée.

Ce service du discernement de l’Eglise est profondément réjouissant par sa méthode, sa recherche de clarté, mais aussi la patience, la persévérance et le détachement qu’il demande.

Où en sont les publications ?

17 tomes publiés depuis 2004. Nous voulions mettre à disposition l’ensemble de la source ! Madeleine était connue de façon fragmentaire. Des textes nombreux dormaient dans les archives. Ils sont maintenant disponibles. Cette année, notre éditeur Nouvelle Cité nous a poussés à rassembler « les plus beaux textes de Madeleine Delbrêl » sous le titre L’éblouie de Dieu. En librairie depuis septembre :

Nous travaillons actuellement à publier les poèmes de jeunesse (1920-1928) et surtout la correspondance qui permettra de suivre Madeleine dans son quotidien.

Où en est la maison ?

Les travaux vont bon train et nous aurons, au printemps, l’inauguration. Beaucoup ont besoin de venir voir, découvrir, prier, réfléchir. De France, d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne et de plus loin. C’est accessible en métro, un pèlerinage en métro dans la banlieue proche de Paris. Une documentation abondante et les archives seront disponibles pour ceux qui veulent aller plus loin.

Nous sommes, en France, peu conscients du rayonnement international grandissant de Madeleine.

Le diocèse de Créteil, soutenu par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, est engagé en première ligne, avec la commune d’Ivry et l’Association des amis de Madeleine Delbrêl. Ils ont besoin de votre soutien financier !