Don en ligne
Horaires des messes
Annuaire diocésain

Ordinations diaconales d’Emmanuel Périgueux, Guillaume Viaud, Laurent Vigreux, le dimanche 29 mai

Le dimanche 29 mai 2022 à 16h en la cathédrale Notre-Dame de Créteil  2 rue Pasteur Vallery-Radot à Créteil

Par l’imposition des mains et le don de l’Esprit Saint, pour l’annonce de l’Evangile et le service des hommes, Mgr Dominique Blanchet Evêque de Créteil , ordonnera diacres permanents

Emmanuel Périgueux, paroisse Saint-Rémi de Maisons-Alfort (doyenné Alfortville / Maisons-Alfort) 

Guillaume Viaud, paroisse Saint-Denys d’Arcueil (doyenné Arcueil / Gentilly / Le Kremlin-Bicêtre) 

Laurent Vigreux, paroisse Notre-Dame-de-Nazareth à Vitry-sur-Seine (doyenné Vitry-sur-Seine) 

L’ordination diaconale, un sacrement

Un don de Dieu à son Église et au monde pour que le diacre soit témoin de son Amour.

À l’image du Christ, le diacre est consacré « serviteur » tel est le sens du mot diacre, et ordonné au service de la Parole de Dieu, de la liturgie et de la charité.

Il est le signe du Christ lui-même venu « non pour être servi, mais pour servir », signe pour que l’Église toute entière soit davantage servante de Dieu et des hommes. C’est pourquoi le diacre porte une attention particulière aux souffrances et pauvretés qu’il rencontre autour de lui.

Le diacre vit ce signe du Christ serviteur au sein de sa famille, dans sa vie professionnelle et sociale, comme en Église. Collaborateur de l’évêque dont il reçoit sa mission, le diacre proclame la parole et la commente, célèbre des baptêmes, des mariages et des funérailles. Il participe à la prière de l’Église dite « des heures » (laudes et vêpres)

Témoignages

Témoignage de Laurent Vigreux extrait de Chrétiens Dans Vitry N°157 Pâques

Claire et Laurent Vigreux

« Le Diaconat au service de l’Église et du monde » 

Vitriot depuis maintenant 23 ans, Laurent Vigreux va être ordonné diacre permanent le 29 mai à la cathédrale de CRÉTEIL. « CDV » l’a « questionné », afin de présenter cette démarche engagée en vie de couple et de famille. Ainsi, dans le témoignage exprimé, il mêle le « je » et le « nous » ! 

Avant l’ordination annoncée, le 13 février dernier, il a été « institué » par l’évêque de CRETEIL, au ministère de la parole (Lectorat) et de l’eucharistie (Acolytat), en présence de la communauté paroissiale de « Notre-Dame de NAZARETH ». 

Qui je suis ? 

Né en 1970, je suis originaire d’un petit bourg situé à 30 kms du Havre, en Seine-Maritime. Ma mère est alsacienne et mon père normand. Mes parents sont engagés dans la paroisse, dans des mouvements d’action catholique et dans la société (syndicat, parents d’élèves, …). 

Depuis 1999, j’habite à Vitry en ayant vécu dans le quartier du Port à l’Anglais, puis du 8 mai et enfin sur le plateau. Claire et moi, nous nous sommes mariés en 2012 et nous avons un enfant, Simon, qui a 9 ans. 

Après avoir travaillé à la mairie d’Ivry, j’ai rejoint le Conseil départemental du Val-de-Marne en 2008. Actuellement, je travaille comme responsable d’un service pour proposer aux collèges des actions éducatives en matière d’environnement, de santé, de culture, … Claire travaille à la Mairie de Choisy le Roi. 

Mes engagements sont multiples dans le monde et dans l’Église. Je suis responsable de la section départementale CFDT du Val-de-Marne, en équipe d’Action catholique ouvrière, accompagnateur d’une équipe JOC et point d’appui de la Mission ouvrière locale d’Ivry/Vitry. Par ailleurs, je continue ponctuellement la pratique du cyclisme à l’Union Sportive d’Ivry (USI), club dans lequel je suis adhérent depuis 1999.  

Le diaconat c'est quoi-Lire la suite du témoignage de Laurent Vigreux

Le diaconat, c’est quoi ?

Le diaconat est un ministère de l’Église, différent de celui de prêtre. Le prêtre est configuré au « Christ pasteur » pour être responsable d’une communauté. Il célèbre tous les sacrements dont la célébration de l’eucharistie.

Le diaconat, restauré par le Concile Vatican II, se caractérise par la dimension de « serviteur ».

Le diacre est configuré au « Christ serviteur ». Ainsi, le service de la charité qui se concrétise par le service des personnes éloignées de l’Église, des pauvres et des personnes fragilisées par la vie, se trouve unifié dans le service de la Parole et le service de la liturgie.

Ce ministère est établi pour rappeler sans cesse à toute la communauté que la dimension du service est une responsabilité de chaque baptisé.

Le rôle du diacre est d’être un signe visible de l’Église auprès de ceux vers qui il est envoyé en mission. C’est également de célébrer la Parole de Dieu avec la communauté paroissiale en lisant l’Évangile et apportant régulièrement un commentaire. Ce ministère de la Parole se vit dans la mission, pour apporter un éclairage sur Dieu dans la vie des hommes et des femmes de ce temps.

Enfin, le diacre porte en lui, lors de la célébration eucharistique, sa mission et la communauté.

Il prépare l’autel et élève le calice lors de la prière eucharistique pour symboliser tous ceux qui ne sont pas là.

Pour beaucoup d’entre nous, le ministère de prêtre ne pose pas de questions : ses mis-sions et son rôle sont bien connus. Pour au-tant il est plus difficile d’expliquer le diaconat qui n’est pas présent dans toutes les parois-ses de Vitry et plus largement. L’occasion me sera certainement de nouveau donnée d’écrire dans CDV pour témoigner de ma mission et du diaconat.

Dans mon travail, je rencontre beaucoup de personnes non croyantes ou qui se sont éloignées de l’Église. Sans connaître le fonctionnement de l’Église, elles perçoivent les enjeux d’être « à la périphérie » et d’être au service. Elles sont impressionnées par cet engagement d’Église.

La formation au diaconat

Pendant les quatre années de formation initiale, j’ai fait l’expérience du discernement dans ce chemin vers le diaconat. Aussi, j’ai vécu ce temps comme un parcours avec l’acquisition de connaissances bibliques et théologiques, tout en vivant un appel de Dieu s’enracinant dans mon histoire.

Avec quatre week-end par an, ces formations ont été riches et à chaque fois une découverte d’un nouvel aspect : sur l’ancien et le nouveau testament, sur la christologie, sur l’Église, sur la théologie les sacrements, la liturgie,… C’est non seulement mieux comprendre sur quoi repose le ministère diaconal mais aussi porter un nouveau regard sur la messe dominicale. C’est aussi se laisser encore plus toucher par des paroles des Ecritures. La discussion entre la Samaritaine et Jésus me bouscule toujours :

« Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui sour-ce jaillissante pour la vie éternelle » (Jean 4, 13-14).

Le sacrement de la parole et le sacrement de la communion sont nourritures pour chacun pour grandir en humanité et en sainteté.

Les étapes en 2022

En fin d’année dernière, notre démarche vers le diaconat a été rendu publique. Nous avons d’abord rencontré en novembre l’Equipe d’Animation Paroissiale de Notre-Dame de Nazareth puis lors d’une messe à Nazareth le 30 janvier, nous nous sommes présentés devant la communauté.

Une étape avant l’ordination s’est déroulée le 13 février lors de laquelle j’ai été institué par l’évêque au ministère de la parole et de l’eucharistie, en présence de la communauté paroissiale.

L’ordination diaconale aura lieu le dimanche 29 mai à 16h à la cathédrale de Créteil. Je serai ordonné avec deux autres candidats au diaconat.

Vous y êtes tous invités !

Laurent Vigreux

Témoignage de Guillaume et Sophie

« Un diacre ? Mais qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ? Qu’est-ce-que ça change ? » Nous aussi, nous nous sommes posé ces questions la première fois que l’on est venu nous parler du diaconat. Nous avons depuis beaucoup cheminé, et nous avons fini par trouver quelques éléments de réponses…

Les diacres sont ordonnés, pour signifier le « Christ serviteur au cœur du monde ». Serviteur de la parole, serviteur de la liturgie et serviteur de la charité, en particulier en direction de ceux qui sont loin de nos églises : aussi bien ceux qui s’affirment non-croyants que ceux que la société marginalise, avec toutes formes de pauvretés ou de fragilités.

Il y a quelques années de cela, nous avons donc été interpelés par l’Eglise pour savoir si Guillaume pourrait devenir diacre. Cette interpellation nous a beaucoup bousculés. Nous n’imaginions pas que cela puisse sérieusement nous concerner, mais nous avons tout de même accepté de réfléchir et nous sommes engagés sur un chemin de discernement…

C’est un chemin vécu en couple, sur lequel l’Eglise nous a bien accompagnés. C’est un chemin qui nous a rapprochés et nous a fait grandir. C’est un chemin que nous avons vécu pendant longtemps dans une grande discrétion, pour protéger notre discernement et celui de l’Eglise. A l’issue de ce chemin, notre évêque a officiellement appelé Guillaume au diaconat permanent : il sera ordonné le 29 mai 2022 à la cathédrale de Créteil. C’est dans une grande joie que nous l’avons annoncé publiquement à la communauté paroissiale il y a quelques semaines.

Même si l’essentiel de la mission du diacre se joue en dehors de la paroisse, le fait qu’un paroissien soit ordonné diacre rejaillit aussi sur notre communauté. Guillaume, par sa présence à l’autel, sera là pour rappeler que le service du frère est, au cœur de la vie chrétienne, une dimension aussi essentielle que la célébration liturgique.

Guillaume et Sophie Viaud