A-Dieu au Père Antoine Sondag

Samedi 7 novembre 2020, le père Antoine Sondag, prêtre du diocèse de Metz, ancien directeur du Service national de la Mission universelle de l’Église, est décédé à la suite d’une longue maladie.

Antoine Sondag est originaire de Sarreguemines en Lorraine. Diplôme de Sciences Po en poche, il a choisi l’engagement religieux. Après son ordination sacerdotale, il a été responsable d’une paroisse de Metz une dizaine d’années. Il a alors ressenti le besoin de s’engager plus profondément dans la lutte pour le respect des droits de l’homme et contre la pauvreté. Il a donc été secrétaire général de la commission Justice et Paix de la Conférence des évêques français, aumônier international de Pax Romana et président du collectif d’associations de défense des droits de l’homme Article premier. Il travaille depuis 10 ans au Secours catholique dont il est responsable des études et recherches internationales. Rédacteur en chef de la revue Développement et civilisations, il a écrit plusieurs livres pour sensibiliser les chrétiens au problème de la pauvreté et rappeler le devoir de solidarité. Il se place dans la ligne de la doctrine sociale de l’Eglise énoncée par Frédéric Ozanam au XIXè siècle. Aussi en deux titres-choc affirme-t-il qu’On n’éliminera jamais la pauvreté, même pas vrai et appelle-t-il à La solidarité, chemin de spiritualité.

Directeur du Service national de la Mission universelle de l’Eglise, de 2013 à 2019, à la Conférence des Evêques de France, Antoine Sondag avait rejoint l’Eglise de Villejuif depuis septembre 2019, où il mettait ses compétences au service de la mission. (source : site de la paroisse de Villejuif)

Antoine Sondag était aussi l’auteur de plusieurs livres dont : “On n’éliminera jamais la pauvreté, même pas vrai !“ et “La solidarité, chemin de spiritualité“.

Il laisse un dernier message avant de mourir :  » Mais on accueille, j’accueille la gratuité, tout ce qu’on appelle avec un mot maladroit, la survie. J’accueille ce qu’on appelle avec un autre mot maladroit Dieu, ce Christ qui nous a aidé à traverser la vie et qui nous aide aussi à traverser la mort. » (Lire ici le texte intégrale.)

Les obsèques du père Antoine Sondag ont été célébrées le vendredi 13 Novembre 2020 en l’église Saint-Nicolas de Sarreguemines, à 14h30. Revoir la messe sur la page facebook du diocèse de Metz

Lire l’homélie du père Robert Scholtus : Homélie obsèques Antoine Sondag