Message pour la fête des mères de Mgr Blanchet

Message pour la fête des mères

Chères mamans,

Alors que je vous ai rejoint comme nouvel évêque de Créteil, je viens vers vous, mamans du Val-de-Marne, pour vous souhaiter aujourd’hui une belle fête. Je le fais d’autant plus avec joie, que cette année, nous mettons en lumière la belle lettre du pape François écrite il y a 5 ans sur la joie de l’amour dans les familles.

Il y a cette belle habitude ce jour de vous offrir des cadeaux. Pour ma part, j’aime vous offrir un merci en ce jour où nous vous fêtons.

Vous avez mis au monde un ou plusieurs enfants, vous avez donné de la place en votre cœur pour adopter un enfant. Ce fut un acte formidable de confiance en la vie, un acte de foi souvent exprimé devant le Seigneur. Pour vous, l’arrivée de votre enfant est un moment inoubliable, longtemps préparé, qui dit à chacun de vos enfants, mais aussi à chacun de nous combien nous sommes précieux et uniques. Merci pour cet acte de confiance auquel vous avez consenti et qui donne la Vie !

Vous avez dû affronter – et cela vous rejoint peut-être encore en ces jours – des inquiétudes, des angoisses parfois pour ceux à qui vous avez donné la vie, et pour qui, du fond de votre cœur vous désirez le plus grand bonheur. Merci pour le don de vous-mêmes dans cette veille silencieuse, attentive, respectueuse de la liberté des enfants.

Vous savez garder et défendre, parfois seules, les valeurs supérieures et fondatrices de la vie sociale. Le pape François dit même dans sa lettre Amoris laetitia que vous êtes « l’antidote le plus fort à la diffusion de l’individualisme égoïste » Vous savez défendre la vulnérabilité qu’il nous faut aujourd’hui reconsidérer parce que vous savez, mieux que quiconque, combien le petit enfant, fragile et improductif, est un trésor sans prix, qui ne se négocie pas ! Et combien il est grand de savoir l’accueillir dans sa fragilité, et parfois avec son handicap. Merci pour ce témoignage sans bruit, qui se transmet aussi dans le cœur de vos enfants eux-mêmes.

En cette fête des mères, je veux ne pas oublier celles qui ont particulièrement besoin d’un réconfort et d’un geste d’amitié : celles qui vivent avec une plaie ouverte par la perte d’un enfant, celles qui sont inquiètes pour un enfant actuellement malade, et pour vous, mamans qui élevez vos enfants seules 

Merci aussi à vous, chères mamans pour la transmission de votre foi. C’est là un témoignage unique et sans prix. C’est bien souvent comme cela que l’Evangile s’est transmis et continue de se transmettre aux générations.

Je suis heureux de vous avoir dit aujourd’hui ma reconnaissance. Nous avons aussi appris cela de vous ! Merci !

+ Dominique Blanchet
évêque de Créteil

Téléchargez le message de fête des mères 2021 de Mgr Blanchet ici