Message de Monseigneur Michel Santier

Mercredi 20 janvier 2021

Message de Monseigneur Michel Santier

 

Les dispositions sanitaires rendant difficile l’organisation de temps forts de rassemblement, nous avons convenu avec Monseigneur Dominique Blanchet de vivre dans une même célébration son installation et mon au-revoir. Je serai donc présent le 28 février. Ceci nous permettra plus facilement d’inviter les autorités civiles à ces moments importants de la vie du diocèse. En fin de célébration, Monseigneur Blanchet s’adressera oralement à tous. Pour ma part, je suis heureux de le faire maintenant au travers de cette lettre.

Chers frères et sœurs en Christ,
                prêtres, diacres et consacrés,

La vocation qui nous est commune, la plus forte, la vocation baptismale qui nous unit au Christ, le Fils du Père, fait de nous des frères, comme le souligne le Pape François dans Fratelli Tutti.

Cette fraternité s’étend à tous les êtres humains qui sont aimés de Dieu quelles que soient leur origine, leur langue, leur culture, leur religion.

Au moment où je vous quitte, après la nomination de votre nouvel évêque Monseigneur Dominique Blanchet, nomination qui vous réjouit, je vous adresse un message d’au-revoir, message d’amitié et de fraternité.

Le Val-de-Marne est un territoire où vivent ensemble, dans la maison commune, des hommes et des femmes, des personnes d’âges variés, issues de 87 nationalités, de cultures et de religions différentes.

Le diocèse de Créteil est cette portion du peuple de Dieu confiée à un évêque pour qu’il en soit le Pasteur.

Ce qui m’a habité pendant ces 13 années parmi vous c’est de promouvoir la culture de la rencontre qui conduit au dialogue avec celui ou celle qui est différent de nous et instaure entre tous des relations empreintes de respect, des relations fraternelles.

Je vous laisse ce message : partout où vous êtes en famille, au travail, dans votre ville, quartier, cité, dans vos relations culturelles ou de loisirs : « cultivez la culture de la rencontre et du dialogue ».

Combien de belles rencontres avons-nous vécues : avec les jeunes et les enfants dans les lieux où ils aiment se rassembler, avec les élus que je remercie pour leur accueil, avec les personnes vivant dans des cités jusque dans leur appartement, avec les communautés religieuses vivant dans ces cités ?

Ces rencontres ont eu pour cœur l’Evangile, la Parole de Dieu qui est la lampe pour nos pas, la lumière pour notre route. Par les Maisons d’Evangile et d’autres outils, vous continuerez ce chemin avec votre nouvel évêque, Monseigneur Dominique Blanchet, car rien ne peut se bâtir en Eglise si la maison n’est pas fondée sur le roc de la Parole de Dieu.

L’annonce de la Joie de l’Evangile prime sur l’organisation, ainsi que le prendre soin des plus fragiles dans la société et entre acteurs pastoraux.

Au moment de rejoindre la Normandie pour le repos, après avoir été éprouvé plusieurs années par une maladie pulmonaire puis la Covid, et des blessures lointaines, je demande pardon à ceux que j’ai blessés dans l’exercice de mon ministère et je pardonne à ceux qui m’ont blessé. Je resterai en communion avec vous, par la pensée et la prière, et je compte sur la vôtre.

En ces temps où nous sommes touchés par la pandémie, si nous prenons le temps pour intérioriser notre relation à Dieu et à nos frères, la lumière de l’Espérance peut ouvrir pour nous des chemins nouveaux.

Préparez vos cœurs à accueillir votre nouvel évêque dans l’action de grâce.

+ Michel Santier

Evêque émérite de Créteil

Téléchargez ici le message de Monseigneur Michel Santier