900 ans d’Eglise à Arcueil : retour du pèlerinage à Rome

Dans le cadre du jubilé de 900 ans d’Eglise à Arcueil, est apparu un projet un peu fou… emporter notre statue de Saint Denys à Rome lors d’un pèlerinage en action de grâces.

Cette statue de Saint Denys date du XVIIème siècle et est en bois de tilleul polychrome. Ses dimensions sont les suivantes : (H) 460mm X 180mmX120mm. Cette statue a été donnée par un paroissien de Saint Maur au diocèse qui l’a confiée en dépôt à notre paroisse d’Arcueil.

Après avoir sollicité et obtenu toutes les autorisations nécessaires pour emporter cette statue, notamment une « sortie de territoire » en bonne et due forme, il convenait de prévoir les conditions de voyage et d’emballage pour prendre soin de notre statue !

C’est Monsieur Gérard Vergison, conservateur du Patrimoine de la ville d’Arcueil qui a assuré le descellement de la statue. Il a fait fabriquer un coffre pour assurer le transport de cet objet d’art, coffre qui pouvait être ouvert pour les formalités de douane.

Le descellement de la statue s’est fait le 6 novembre 2019.

Photos de Dominique BUYCK

Le samedi 9 novembre, départ pour Rome… avec la statue ! 43 pèlerins venant d’Arcueil et de différentes paroisses de notre diocèse de Créteil.

Mercredi 13 novembre, en apothéose d’un pèlerinage sur les pas des premiers chrétiens, nous participons à l’audience générale du pape François. Notre statue reçoit la bénédiction du Saint Père à l’issue d’une catéchèse au cours de laquelle le pape François appelle les familles à témoigner de l’évangile.

Un peu d’histoire :

 C’est en 1119, à Pâques, le 31 mars, que l’évêque de Paris, Gerbert, donne à Adam, abbé de Saint-Denys, et à son monastère, un « autel avec ses terres », situé à Arcueil. Cette donation marque la fondation de l’église Saint-Denys, il y a maintenant 900 ans.

Tout au long des siècles, la cohésion de la communauté villageoise se maintient autour de l’église dont la construction a commencé à la fin du XIIème siècle. Elle va être vouée à Saint Denys, l’apôtre des Gaules en l’an 250 de notre ère, premier évêque de Paris qui subit en 272 le supplice lors de la persécution sous l’empereur Valérien.

L’édifice a été classé Monument Historique en 1908. Son style gothique, très pur, a servi de prototype pour l’édification de Notre Dame de Paris.