Société

MARDI 21 MAI À 20H PRÉSENTATION DES PARCOURS ZACHÉE

Présentation des Parcours Zachée le mardi 21 mai à 20h à l’auditorium de la cathédrale de Créteil.

Le Parcours Zachée est un programme pour UNIFIER notre foi et notre vie de tous les jours et réaliser un véritable « art de vivre » chrétien. Il est ouvert à tous et se vit sur plusieurs mois avec des
rencontres régulières (2 par mois).

C’est un parcours de formation spirituelle et pratique pour mettre en oeuvre au quotidien la Pensée Sociale de l’Église catholique qui n’est autre que la Parole de Dieu actualisée pour notre société
d’aujourd’hui.

Mais ce n’est pas une simple formation intellectuelle : c’est une mise en application, grâce à des partages en petits groupes et des exercices à réaliser dans notre vie quotidienne.

C’est un parcours pour changer notre regard sur notre vie, notre travail, notre rapport à la propriété, à l'argent... et nos relations aux autres : C'est une véritable transformation personnelle !

Afin de répondre à toutes les questions et de lancer plusieurs Parcours Zachée sur le diocèse à la rentrée prochaine, nous organisons une présentation du Parcours Zachée, le mardi 21 mai 2019 à 20h à l'auditorium de la cathédrale.

Contacts :

  • Antoine Le Bideau : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Laurence Paris : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

 parcours zachee mai diocese creteil

Vivre en chrétiens dans le monde

Semaines sociales de France 2, 3 et 4 novembre 2018

Rencontres du christianisme social

Chrétiens et engagés

 

Du 2 au 4 novembre 2018, les Rencontres du christianisme social – Chrétiens et engagés se sont déroulées à Nogent-sur-Marne (Établissement Albert de Mun) et clôturées à la cathédrale de Créteil.
« Les Semaines Sociales de France sont engagées dans un travail de réflexion sur ses missions et les moyens de les exercer mieux. Les SSF, avec d’autres, mènent une réflexion sur le christianisme social (...). Les Semaines sociales, association « généraliste », soucieuse de promouvoir la pensée sociale de l’Église et de participer à son évolution face aux évolutions du monde, ne se veut pas sans lien avec d’autres, plus spécialisés dans tel ou tel domaine. Le don de l’engagement au service de tous, au service du bien commun, passe par toutes les associations, les groupes, les mouvements, les communautés et les individus qui œuvrent au sein des Églises chrétiennes. Un engagement éminemment politique (...), parce qu’en tentant de réparer la société, il en montre les failles, les injustices et avance des solutions. » (Cf. la présentation complète par Dominique Quinio, présidente, sur la page d’accueil du site des SSF : http://ssf-lasession.org/ )

Cet évènement d’importance pour notre diocèse a été l’occasion de vivre avec d’autres, au-delà du seul Val-de-Marne, une Église qui se fasse conversation avec le monde et donne des mains à l’Évangile. Nous avons été plus de 300 participants présents à Nogent, sans compter ceux qui ont rejoint la cathédrale de Créteil pour la rencontre avec Enzo Bianchi le dimanche après-midi.

  • des tables-rondes : Évolution de la question sociale, Chrétiens et engagés, avec notamment Mgr Santier ;
  • des interventions autour de l’expérience sociale et spirituelle des SSF au cœur du christianisme social, du renouveau des SSF ;
  • des « tables inspirantes » : des rencontres avec trente témoins, par petits groupes de 10-12 personnes pour découvrir une réalité, un engagement, une innovation... Place a été laissée aux plus jeunes et à leur enthousiasme !
  • et un envoi par Dominique Quinio, présidente des SSF et le père Henri-Jérôme Gagey, notre vicaire général.

Un beau travail concret et collaboratif a été vécu avec des échanges nombreux autour du projet associatif des SSF et des projets à développer ; et « cerise sur le gâteau » le fil rouge spirituel avec des textes de Madeleine Delbrêl, permettant des pauses méditatives appréciées de tous. Pour conclure la parole forte et précise Vivre en chrétien dans le monde, avec un léger accent italien, d’Enzo Bianchi, fondateur et ancien prieur de la communauté œcuménique de Bose (Italie).

François FAYOL
07.67.04.09.14
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 Conférence donnée par Enzo Bianchi, le 4 novembre 2018 à la cathédrale de Créteil en clôture des Rencontres du christianisme social.

Formation diocésaine 2019 : DÉCOUVRIR LA PENSÉE SOCIALE DE L’ÉGLISE

Formation diocésaine 2019

DÉCOUVRIR LA PENSÉE SOCIALE DE L’ÉGLISE
Pour relever les défis du monde moderne

Une formation diocésaine accessible à tous,
Pour relever les défis du monde moderne

TÉLÉCHARGER LE BULLETIN D'INSCRIPTION

Objectifs :

  • Découvrir la pensée sociale de l’Église à travers les Écritures et
    les textes du magistère.
  • Réfléchir sur les situations concrètes à la lumière de la pensée
    sociale.
  • Comprendre et analyser avec le « voir, juger, agir ».

Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique

Couv retrouver le sens du politique 2016Déclaration de la CEF

Le 14 octobre dernier, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France publiait la déclaration : Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique ».

François Fayol, diacre, a été chargé par Monseigneur Michel Santier de la création du pôle Société au sein du Service Famille et Société.
A sa demande veuillez trouver trois documents joints :

Comme François Fayol l’écrit à juste titre dans sa présentation, le texte du Conseil permanent est un bon outil pour oser une Église de la rencontre et du dialogue, afin que notre Église se fasse conversation et donne des mains à l’Évangile... C’est pourquoi notre évêque nous invite à le lire, à le faire lire et à ouvrir le débat à son sujet.

Dans les semaines qui nous séparent encore des élections à venir, à nous de voir comment nous pouvons réagir à cette proposition !

Si vous prévoyez d’organiser des événements autour de ce texte, n’hésitez-pas à demander à François Fayol (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) de vous aider à monter vos projets.
Fraternellement,


H.-J. Gagey