Quête imperée du Vendredi Saint

Chaque année, l’Eglise est invitée à témoigner sa solidarité envers la Terre Sainte, lors de la quête impérée du Vendredi Saint. Cette année, elle aura lieu le 13 septembre.

Qu’est-ce qu’une quête impérée ?

Habituellement, la quête effectuée au cours des messes d’une paroisses sont affectées aux ressources de la paroisse. Une quête impérée est une collecte qui est affectée à une mission ou grande cause de l’Eglise.

Quête du Vendredi Saint

Depuis plusieurs années, les franciscains assurent leur présence en Terre Sainte. Ils sont depuis près de 800 ans (avec Saint François)  les « gardiens des Lieux saints«  Leurs trois missions principales : la prière sur les Lieux saints, l’accueil des pèlerins de l’Eglise universelle et le service des plus pauvres et le soutien à l’église locale de Jérusalem. Le Vendredi Saint, l’Eglise se montre solidaire et proche de la Terre Sainte?

Pourquoi ce report au 13 septembre ?

« En cette période de lutte contre la pandémie et en l’absence de célébrations publiques, la Collecte “pro Terra Sancta” – qui se déroule habituellement le Vendredi Saint – n’aura pas lieu à cette date pour la France, la Belgique et le Luxembourg. Le Saint-Siège en accord avec la Congrégation pour les Églises orientales a décidé de transférer cette dernière au dimanche 13 septembre 2020, veille de l’Exaltation de la Sainte Croix. » Cardinal Sandri, Préfet pour la Congrégation pour les Églises orientales

Et dans le diocèse de Créteil ?

Cette année, dans le diocèse de Créteil, il n’y aura pas de quête impérée au profit des Lieux Saints et de l’accueil des pèlerins en Terre Sainte. Un don a été fait au nom du diocèse pour les organismes de soutien afin de manifester notre solidarité.