Pastorale des nouvelles croyances et des dérives sectaires

Les  « nouvelles croyances »

Par ce terme, nous pensons à toutes les manifestations contemporaines de la vie spirituelle et de la quête de sens. Ces diverses manifestations que nous observons auprès de nos plus fidèles paroissiens nous étonnent parfois. Saint Paul, s’adressant aux Thessaloniciens, ne dit-il pas : « N’éteignez pas l’Esprit … mais vérifiez tout, ce qui est bon retenez-le » (5, 19-21).

Que ce soit des catholiques pratiquants ou des non-croyants, l’expression de la foi en ces jours est multiforme et personnelle. C’est pourquoi l’Eglise, dans la confidentialité qui s’impose, cheminera avec les personnes concernées, afin de leur permettre, soit d’éclairer leur choix, de se libérer, se remettre debout, d’apaiser leur souffrance et parfois même de découvrir le Christ.

Cela suppose d’accueillir les différentes situations que nous rencontrons, d’écouter et d’accompagner ces personnes dans leurs quêtes, leurs demandes, leurs attentes et de discerner en équipe. Selon les besoins, les personnes seront orientées vers un membre de l’équipe (prêtre, diacre, laïc, religieux(se) pour un suivi personnalisé.

Les dérives sectaires :

Ce qu’on remarque, c’est que les « adeptes » sont enfermés dans un état de soumission et de dépendance totale vis-à-vis d’un gourou. Les croyances fétichistes aboutissent à de fréquentes demandes d’exorcisme. En parallèle, les propositions de voyants, marabouts ou devins en tous genres inondent les boîtes aux lettres de nos cités, les lignes téléphoniques et les réseaux sociaux (internet). Ces situations ruinent des vies et plusieurs personnes veulent s’en sortir. L’Eglise se tient à vos côtés toujours.

La mission de la pastorale des nouvelles croyances et des dérives sectaires

L’accueil :

L’accueil à l’évêché de Créteil, les accueils paroissiaux, les secrétariats de paroisse, le service du catéchuménat … sont des lieux par lesquels vous pouvez nous atteindre. Ils peuvent être des portes d’entrée dans la communauté catholique.

L’écoute :

Si vous appelez votre paroisse, elle contactera le diocèse et donnera votre numéro à l’accueil de l’évêché qui le transmettra à un prêtre. Ce dernier vous contactera très rapidement pour un entretien. Il vous orientera ensuite selon vos besoins vers un prêtre, un diacre, un religieux ou un laïc.

L’accompagnement :

L’accompagnement se fait avec une équipe diversifiée. Il peut être personnalisé ou en groupe ou en couple. Il peut se faire sous forme de prières, d’enseignement. Nous nous adaptons à chaque situation.