Animation spirituelle

L’équipe de l’animation spirituelle est au service des paroisses. Elle organise et anime les semaines paroissiales de prière accompagnée et des chemins de prière. Elle répond aussi aux demandes d’accompagnement personnel.

Le service diocésain d’animation spirituelle vous propose :

Semaines paroissiales de prière accompagnée et chemins de prière.

  • Depuis 2009, dans le diocèse de Créteil
  • 40 paroisses ont proposé cette « expérience de prière » avec la Parole de Dieu
  • 1340 personnes ont participé à des semaines de prière accompagnée (SPPA, sur une semaine) ou des chemins de prière (CDP, formule étalée sur 2 ou 3 semaines)
  • 55 accompagnateurs/accompagnatrices sont formé/e /s et disponibles pour faire vivre ces propositions

Accompagnement spirituel personnel dans la durée.

  • Chaque année, plusieurs dizaines de personnes demandent un accompagnement spirituel :le service diocésain met en relation les personnes qui le demandent avec des personnes formées à l’accompagnement spirituel .
  • Depuis 2015, des sessions de formation sont organisées et 35 personnes ( laïcs, religieux/ses et prêtres)  ont été formées

Autres propositions

  • Proposition de retraite, dans le diocèse de Créteil ou hors diocèse 

Contact

Gérard Vauléon, Responsable diocésain : 06 85 41 11 18 / animationspicreteil@gmail.com

Témoignages

Chemin de prière de l’avent 2020

Pendant l’avent 2020 j’ai fait un chemin de prière de deux semaines en priant tous les jours avec un texte de la Bible avec l’aide d’un livret.

J’ai prié le matin de bonne heure dans mon coin prière (une icône, une bougie, un petit banc). C’était une joie pour moi. Je m’étais préparée le soir en lisant simplement le texte. J’ai chanté en début de prière et pendant.

Grâce aux relectures que j’ai faites juste après, je peux voir combien le Seigneur est présent : il m’éclaire, il m’apaise, il me remplit de joie. Des chants me viennent spontanément. La deuxième semaine j’ai résumé chaque jour ma prière d’un mot : abandon, écoute, lumière, confiance, compassion, parole, tendresse.

J’ai aimé ce cadre, il m’a aidée à relire ma prière et à en faire un tremplin pour être plus être plus présente au Seigneur pendant ma journée. Depuis, je continue d’écrire sur un carnet ces relectures si riches d’émotion et de joie.

J’ai été heureuse de partager avec des frères et sœurs en Christ au cours de 3 rencontres en visioconférence et, en février, j’ai pu les retrouver pour un bilan. Depuis, j’ai un rendez-vous téléphonique chaque semaine avec une sœur pour prier l’Evangile et c’est précieux pour nous deux.

"J’ai le sentiment de suivre les pas de Jésus"

En m’inscrivant au groupe, je pensais qu’on allait m’apprendre à prier et me donner des outils mais ce n’était pas du tout le cas.

Nous avons eu des textes que nous avons dû travailler seul à partir des livrets puis partager en groupe. J’ai constaté durant nos partages que nous avions chacun une compréhension différente ou similaire mais chacun d’entre nous a associé sa réflexion à son expérience personnelle. J’ai été à l’écoute des réflexions de chacune des personnes du groupe. Le chemin de prières n’a pas été une simple expérience mais ces temps avec moi-même et avec les autres m’ont permis de prier autrement. Jusque-là, je n’ai centré la prière qu’entre moi et le Seigneur c’est-à-dire que je recherchais un sens à ma vie et les textes de la Bible m’apportaient une réponse pour poursuivre mon chemin vers la bonne voie sans sombrer. Mais durant ces temps, les questions posées pour nous guider m’a amené à réfléchir autrement et à comprendre le sens des textes. Ma réflexion ne s’est pas arrêter à ma personne mais à ce que le Seigneur a cherché à faire pour « nous ». La première idée qui m’est venue lors des premières lectures était « ouvres-toi aux autres et regarde autour de toi ». Chacune des paroles, chacun des gestes et chacune des actions évoqués dans ses textes avaient toutes un sens pas uniquement pour « moi » mais pour « nous ». J’ai appris à élargir ma prière aux autres. Mon regard vers l’autre est différent. Ma façon d’appréhender ma journée est différente. Je ne prie plus uniquement pour moi et mes proches. Je prie pour nous tous. Ma prière ne me sépare pas des autres et je m’inclus en une seule entité qui est le « nous ensemble ». Je suis plus sensible et plus attentive aux personnes qui sont autour de moi et moins dans le jugement/la critique. J’ai le sentiment de suivre les pas de Jésus. Chacun de mes pas le suivent et sur mon chemin, je suis confrontée à différentes situations pas toujours faciles et j’essaie de faire de mon mieux pour aider ceux qui ont besoin de moi. Je peux dire que je suis moins ciblée sur moi et les épreuves que je vis me paraissent moins lourdes à porter. Je pleure beaucoup moins car je me remémore chacune des actions lues dans ces textes. Je me sens plus apaiser car j’avais le cœur très lourd avant de participer à ce groupe de prières et en partageant avec les autres participants, je me suis rendue compte que je devais remercier le Seigneur pour toutes ses merveilles. Nous avons tous des épreuves mais nous pouvons les affronter ensemble sans s’enfermer dans les ténèbres.

Ces temps m’ont également appris à prendre le temps de prier. Oui, ce n’est pas toujours évident de se poser et d’arrêter les multiples taches de son quotidien pour prier. Cela a été très difficile mais très productif. Je me souviens de chacune de mes larmes après certaines lectures. Après une longue journée, se poser sur les textes et méditer un instant avec le Seigneur est un moment magnifique. Ma fatigue, ma colère et ma tristesse s’en allaient et je retrouvais mon sourire. J’attendais nos rencontres en groupe avec impatience pour partager avec le groupe. Mes parents et le père de ma fille ont trouvé un changement sur ma personne. Ils m’ont trouvé plus sereine. Ils se sont organisés pour que je puisse être présente à chacun des rendez-vous. Il est vraiment dommage que nous ne puissions pas avoir ce chemin de prières avec la Paroisse régulièrement.

J’espère ne pas avoir été trop longue. J’aurais encore bien des choses à vous raconter mais le meilleur est de vivre soi-même ce cheminement donc je vous souhaite un merveilleux chemin de prières avec votre groupe et vos accompagnants.

Je souhaiterais remercier les participants, les animateurs, Fortuné, Père Pierre et Père Camille pour ce magnifique parcours.

Nathalie

"A chaque situation, le Seigneur m’envoyait du réconfort"

Pendant le temps de l’Avent 2020, j’ai participé aux 2 semaines de prière organisées par le service d’animation spirituelle en partenariat avec le bureau de l’Apostolat des laïcs.

Ce chemin a été jalonné par trois rencontres les jeudis 3,10 et 17 décembre en petits groupes guidés par un accompagnateur. Entre deux rencontres nous avons reçu sept textes pour la prière tirés de l’Ancien Testament et Nouveau Testament .La première semaine avait pour thème « Si tu savais le don de Dieu » (Jean 4,10), celui de la deuxième semaine portait sur les différentes formes d’Appel « tu m’as appelé, me voici. »(1 Sam, 3)

Ces deux semaines furent très enrichissantes spirituellement par la forme et le contenu. J’ai vraiment découvert comment prier le Seigneur dans sa Parole, guidée par des consignes à la fin de chaque extrait : «regarder, repérer, écouter »… laisser cette Parole entrer dans nos vies. »

Ce cœur à cœur avec Jésus fut un véritable ressourcement par le silence en dégustant, ruminant les Paroles de Dieu qui me touchaient plus particulièrement. Cette intimité avec Jésus m’était si douce qu’il était difficile de quitter les bras du Seigneur pour vaquer à mes occupations, tant je me sentais en Paix, dans la Lumière et la Confiance du Seigneur. Oui, les longues prières ne sont pas nécessaires, tout est ressenti intérieurement, l’intensité de l’Amour entre le Père, le fils et l’Esprit Saint déborde et nous comble de dons gratuits.

Paroles réconfortantes, Paroles d’Espérance …A chaque situation, le Seigneur m’envoyait du réconfort, stressée par la Covid Jésus me disait : «.Ne soyez pas anxieux, votre Père sait ce dont vous avez besoin…cherchez plutôt son Royaume et cela vous sera donné de surcroît. »(Le lis de champs (Luc 12,22-32). Je me sens aimée d’un amour fou, « tu as du prix à mes yeux » (Isaïe 43,1-7), et je mets ma confiance en Dieu de plus en plus sûrement jour après jour : « Je suis ton Dieu, le Saint d’Israël, ne crains pas car je suis avec toi, je ferai revenir tous ceux qui qui se réclament de mon nom. »

Pendant la deuxième semaine j’ai pu faire un travail sur moi sur la façon dont le Seigneur m’a appelé, sur mes réponses ; découvrir la main de Dieu dans ma vie, ma mission Baptismale : Est-ce que la source d’eau vive de mon Baptême est toujours jaillissante ?

Ce fut une vraie retraite,une halte salutaire pendant ce temps de l’Avent.

Patricia

Propositions diocésaines

Accompagnement spirituel

Retraites spirituelles