Imposition des cendres en temps de pandémie

Pendant ce contexte de crise sanitaire, nos habitudes se trouvent changées et nous sommes obligés de repenser notre façon de célébrer.

Pour la messe du mercredi des Cendres, la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements a rédigé une note.

Après La bénédiction des cendres et leur aspersion d’eau bénite, le prêtre dit de loin et une fois pour toute l’une des deux formules prévues par le missel : « convertissez-vous et croyez à l’Evangile » ou « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière ».

Ensuite le prêtre se lave les mains et met le masque pour se protéger le nez et la bouche puis il impose les cendres aux personnes qui s’approchent ( ou dont il s’approche)  de la manière suivante : il prend les cendres et les laisse tomber sur la tête de chacun sans rien dire.