Prière de la Mission ouvrière du diocèse de Créteil

Prière pour toutes celles et ceux à qui nous pensons en cette période de confinement

Seigneur, en cette période exceptionnelle et si nouvelle pour nous, de confinement, ta présence nous est encore plus indispensable que d’habitude. Coupés du contact direct avec toutes celles et ceux qui nous sont chers mais aussi avec tous celles et ceux vers qui tu nous appelles à nous rendre proche, nous faisons appel à toi :

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, de ces jeunes collégiens en quartiers populaires. Je pense à mes élèves, confinés dans leur appartement. Qu’ils respectent les gestes barrières et qu’ils gardent contact avec notre collège et leurs enseignants particulièrement pour tous ceux qui étaient déjà en distance par rapport à l’institution scolaire. Fait que nous ne les perdions pas complètement. Aide leurs parents à les inciter à garder ce lien si important pour eux, pour la construction de leur avenir.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, à tous ceux qui prennent soin des autres ; je pense particulièrement à notre fille infirmière puéricultrice qui continue à assurer le service de sa PMI en Seine Saint Denis, avec la sagefemme, pour que les bébés soient vaccinés et que les femmes enceintes continuent à avoir un suivi, je pense aussi aux infirmières libérales, aux aides-soignantes,  qui assurent les soins auprès de personnes fragiles, à risque, je pense aussi aux personnes qui assurent le maintien à domicile des personnes dépendantes. Seigneur elles toutes ont besoin de ton soutien.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, de tous les couples enfermés dans leur appartement avec de jeunes enfants, comme celui qui habite au-dessous de chez moi, ou avec des ados. Donne-leur d’être patients avec leurs enfants, sans crier sur eux, en sachant les écouter et en prenant plus de temps avec eux. Donne-leur la force de se supporter, de se soutenir, de s’écouter et de se donner, en portant le même joug pour conjuguer (conjugalement !) leurs efforts et tirer en avant ensemble leur petite famille vers le haut pour « élever » leurs enfants.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, auprès des travailleurs et plus particulièrement envers mes collègues qui vont comme moi perdre leur emploi. Depuis le début du confinement, nos magasins sont fermés et en plus du Plan de Sauvegarde de l’Emploi pour les trente-deux magasins concernés, la direction générale a décidé d’avoir recours au dispositif de chômage partiel pour l’ensemble de ses établissements y compris au Siège. Sois attentif à nos douleurs, nos pleurs et nos cris de souffrance. Oui, sois avec nous Seigneur en ces temps difficiles afin que nous sachions rebondir pour continuer à donner un sens à notre vie.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, de tous les détenus de nos prisons qui sont privés des visites de leur familles, des aumôniers, des visiteurs, des intervenants qui proposent des activités, de cours. Ils se sentent encore plus que d’habitude isolés, et peut-être même oubliés. Seigneur aide-les pour que la violence, toujours prête à explose puisse se transformer en attention et bienveillance envers leurs codétenus. Seigneur, rends-toi proche aussi des surveillants et des conseillers d’insertion et de probation, dont le travail déjà difficile en temps ordinaire est rendu encore plus dur par cette situation d’isolement.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire de tous les migrants qui ne bénéficient pratiquement plus des aides et du soutien des associations. Ils sont vraiment livrés à eux-mêmes et très exposés à la maladie. Seigneur, rends-toi proche d’eux pour qu’ils gardent un peu d’espérance.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, des femmes seules avec enfants. Je pense particulièrement,  à ma collègue qui ne sait plus comment gérer ses enfants dans cette situation de confinement  et qui n’a que ses collègues pour pouvoir en parler et qui parfois exprime sa lassitude. Écoute ses prières, fais qu’elle garde espoir et que son réseau professionnel reste présent pour la soutenir.

 Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, de tous les collègues qui souffrent de se retrouver confinés, isolés. En restant chez eux, ils perdent le seul lien social qui leur restaient. Apaise l’angoisse et prend soin du travailleur qui chaque jour va au boulot au risque de sa santé et celle de ses proches. Maintien les esprits et les cœurs des familles, qui se retrouvent séparées par le confinement,  dans ta Paix et ta Joie. Qu’une solidarité de proximité ou virtuelle continue à se propager à travers le monde et que l’espérance habite chacun d’entre nous.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, de tous ces habitants en cites qui vivent dans un espace restreint pour qu’ils trouvent les dispositions intérieures pour tenir et pour que la solidarité entre voisins ne soit pas un vain mot mais bien une réalité concrète où le prendre soin des uns et des autres prend tout son sens.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, des collègues du syndicat qui ont répondu aux inquiétudes des agents dans les premiers jours de l’épidémie et ont demandé des moyens de protection. Seigneur, rend toi proche des copains en équipe qui ont des malades dans leur famille ou qui ont des parents en EHPAD. Apaise-les de leurs inquiétudes et de leurs angoisses.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire,  de ces familles des Mordacs, qui ne vont pas pouvoir ce soir dormir dans leur appartement à cause de l’incendie. Avec le confinement, ça fait beaucoup à supporter, c’est vraiment trop! Donne à tous le courage et la force de faire face à cette nouvelle épreuve… Donne à tous la patience et la ténacité pour chercher les solutions de dépannage. Éclaire-nous pour savoir comment les aider et les soutenir. Seigneur, où es-tu?

Seigneur , rend toi proche , comme tu sais si bien le faire , de toutes personnes en difficultés avec les addictions. La situation de confinement peut être pour eux source de rechutes,  de conflits avec l’entourage, d’angoisse pour les proches, parfois sources de violence. Donne leur la force de dialoguer, de demander de l’aide, et de ne pas perdre espoir. Seigneur,  prend soin de tous ceux qui sont addictes et qui sont dans la rue, isolés et en grands danger . Aide nous à continuer de les soutenir et prend soin de toutes ces femmes , dans les crèches, ou chez elles qui, en gardant les enfants, permettent aux soignants de pouvoir être auprès des malades.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, de ceux qui étaient déjà loin. Je pense à nos très anciens qui déjà étaient seul en EPHAD et qui ne recevez pas de visites. Il y avait du passage, des animations, … la messe ou la prière collective de temps en temps. Aujourd’hui …un silence … Le personnel est là et merci à eux, mais ils sont fragiles et souvent peu considérés. Un sourire, une cuillérée donnée, une toilette, des couches et des draps changés prennent ici une importance encore plus forte. Seigneur rends toi proche de tous ceux qui sont seul et qui malheureusement en plus,  peuvent nous quitter sans un regard.

Seigneur, rend toi proche, comme tu sais si bien le faire, de toutes les personnes âgées qui nous entourent et qui sont encore plus fragilisées dans le contexte actuel. Je pense particulièrement à la maman de Virginie atteinte du coronavirus, hospitalisée et à sa fille à qui l’on a dit « vu son âge si ça s’aggrave on ne la sauvera pas », au papa de Sandrine qui vit en Ehpad et qui se laisse mourir supportant difficilement le confinement, à Yves qui ne peut plus aller voir sa femme en maison de retraite et à toutes celles qui sont isolées chez elles comme certains copains d’ACO qui ne sont plus en  équipe. Seigneur, prend soin d’elles et de leurs proches qui se sentent démunis face à la situation malgré le dévouement du personnel médical et des aides-soignants des Ehpad. Aide nous à continuer de les soutenir, à leur transmettre une lueur d’espérance, à leur montrer qu’ils ont une place toujours essentielle dans notre société.

Nous savons que tu entends toujours toutes nos prières. Elles sont l’écho de nos inquiétudes et de nos espoirs. Il est tellement bon d’avoir un Père qui fait toujours preuve de bienveillance. Nous savons que tu prends soin de tous tes enfants, alors aide-nous à garder les yeux bien ouverts sur le monde qui nous entoure malgré notre espace restreint par le confinement.

Mission ouvrière du diocèse de Créteil

Prière de la mission ouvrière du diocèse de Créteil