Durant le Carême, nourrissons nous de la Parole de Dieu

Lorsque vous recevrez ce numéro de C@P nous serons à quelques jours du début du Carême.

Le carême est la période de 40 jours qui précède le jour de Pâques, événement central du christianisme. Il rappelle les 40 jours que Jésus a passés au désert. Il commence le mercredi des Cendres (cette année le 14 février) et s’achève au jour de Pâques (1er avril). C'est un temps de jeûne et de conversion, qui s’inscrit cette année pour le diocèse de Créteil, dans la dynamique « Goûtons la Parole ».

Depuis la fin du Synode, vous avez lancé ici et là les « Maisons d’Evangile- l’Evangile à la Maison », vous avez pu re-découvrir l’évangile de Marc, par l’opération des « Prions en Eglise », édités spécialement pour le diocèse, vous avez pu peut-être participer à la cathédrale, au spectacle « interactif » sur cet évangile, le 27 janvier dernier, organisés par Isabelle Parmentier et les Services diocésains...
Autant d’initiatives qui lancées par le diocèse ou les secteurs, les paroisses, les mouvements avaient mission de permettre à chacun de ré-ouvrir sa Bible.

Il ne s’agit pas là d’une marotte de votre évêque, qui vous parle souvent de l’importance d’un cœur à cœur avec la Parole de Dieu !
Tous ceux qui en ont fait réellement l’expérience savent qu’à travers l’Ecriture, c’est vraiment Jésus qui nous parle. Par sa parole, il désire entrer en relation avec chacun de nous. Il nous parle comme on parle à des amis et nous révèle le visage de son Père, le Dieu d’amour qui nous pardonne.
Cette ouverture aux Ecritures, transforme la vie et nous ouvre aux autres.
« Le seigneur me pousse à faire du bien autour de moi, à rendre service, à ne pas penser qu’à moi, à me soucier des autres auprès de moi, à les comprendre. Aujourd’hui mes prières ne sont plus que pour ma famille ou pour moi, elles sont également pour les personnes qui, à travers le monde, en ont besoin ! », me disait il y a quelque temps un catéchumène.

Pendant ces quarante jours de marche vers Pâques, je vous invite donc à vous nourrir chaque jour de la Parole de Dieu, pour surmonter les tentations, les découragements, les manques d’espérance et pour découvrir que l’on ne peut pas faire Eglise tout seul.
Prenez réellement du temps pour faire halte, avec le Seigneur. C’est l’enjeu de la proposition qui vous est faite le 16 mars prochain « toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur » (Dn 3,57) par le pôle Famille et Société.

Durant ce Carême, je vous invite également à venir entourer le 18 février prochain tous les adultes catéchumènes qui feront la démarche de l’appel décisif. Après une journée de récollection, je célèbrerai à 16h l’Eucharistie.

Je vous souhaite de vivre un bon carême